menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Tous nos
ÉVÉNEMENTS

Découvrez les événements SOS MEDITERRANEE près de chez vous : concert, spectacle, salon...

Soirée SOS MEDITERRANEE à La Colonie à Paris

Le 15/10/2017 de 18:00 à 20:00
128 Rue la Fayette, Paris 75010

Soirée autour du livre de SOS MEDITERRANEE « Les naufragés de l'enfer » récits de Marie Rajablat et photos de Laurin Schmid (Edition Digobar, 2017).
Présentation de l'association SOS MEDITERRANEE en ouverture, suivie d'une carte blanche à Pascale Cassagnau, en compagnie de Marie Rajablat, Joanna Grudzi?ska , Jean-Marc Chapoulie, Nathalie Quintane. Lecture Frank Smith.
La soirée comprendra une présentation du livre par son auteur et une lecture d'extraits des témoignages recueillis, la présentation d'un projet en cours mené à Montreuil par la cinéaste Joanna Grudzinska, la projection d'extraits du film en écriture de Jean Marc Chapoulie et Nathalie Quintane intitulé Re-Re Méditerranée.

Présentant sa démarche Marie Rajablat écrit :
« Je me suis embarquée du 4 novembre au 17 décembre 2016 sur l'Aquarius , le navire affrété par SOS MEDITERRANEE France, comme je maraude la nuit dans les rues de Toulouse auprès des personnes vivant dans la rue, comme j'ai fait route pendant plus de trente ans avec les malades mentaux. Un engagement auprès des sans visage, sans terre, et des sans droit. Témoigner, ce n'est pas parler à la place. C'est au contraire ouvrir un espace comme celui des « Naufragés de l'enfer », dans lequel des femmes, des hommes, et des enfants racontent pourquoi, comment et à quel prix ils ont fuit leur univers familier et familial. l Les Naufragés de l'enfer est un livre dans lequel ils incarnent par leurs histoires sigulières ceux qui disparaissent derrière le traitement médiatique des flux migratoires »

Joanna Grudzinska quant à elle décrit ainsi son projet :
« Hassan, Yacine et Ali Hossan travaillent dans un restaurant solidaire de Montreuil, qui est aussi une épicerie solidaire. Ils y sont cuisiniers en formation.
Mineurs isolés, ils ont eu la chance d’être pris en charge. Tous les trois, du Bangladesh, d’Algérie, et de Guinée Conakry, ils ont pris le bateau, le radeau, traversé la méditerranée en Libye, puis continué leur chemin jusqu’en France.
Trois personnes, trois destins, trois garçons de 17 ans, trois trajectoires différentes. Trois renaissances.
Dans un geste très simple, je voudrais les amener à parler à l’assemblée présente ce jour-là et à raconter quelque chose de leur trajet, de ce qu’ils sont aujourd’hui en France. J’aimerais travailler un texte avec eux, qu’ils pourront lire, jouer, ou ne pas utiliser, et que l’on pense un petit peu le récit ensemble, entre ce besoin de témoigner et ce désir d’être tout simplement. Les premières choses dont ils m’ont parlé ce sont ceux ou ce qu’ils ont laissé là-bas, et c’est autour de cet abandon que je les aiderai à construire leur parole portée ce jour-là. Ce ne sera pas pour autant triste, ils commencent une nouvelle vie. »

Le film Jean – Marc Chapoulie et Nathalie Quintane pourrait se définir ainsi :
Re-re Méditerranée est un film in process sur la Méditerranée aujourd'hui – écho au film éponyme de Jean- Daniel Pollet- dont les images proviennent de cameras de surveillance, comme une version 2.0 de la perception, rencontrant très vite la question des migrants. Un long voyage en Méditerranée qui prend corps à travers un texte écrit par l'écrivaine Nathalie Quintane.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
« Vivants. Vivants. C’est le principal, nous sommes vivants, et ce n’est pas beaucoup plus qu’être en vie après avoir quitté la sainte patrie. Pas un regard clément ne daigne se tourner vers notre procession, mais nous dédaigner, ça ils le font. » Efriede Jelinek, Les Suppliants.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Merci à Kader Attia, à Lucie Touya et à La Colonie pour leur accueil.

Plan d'accès