menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 21/01/2020

[PAROLE DE CITOYEN] Vos mots nous accompagnent

Vous le savez sans doute, depuis 2016, c’est plus de 30 000 personnes qui ont été secourues en mer par nos équipes. Tout cela n’est possible que grâce à la générosité et à la solidarité de dizaines de milliers de citoyens, qui, à travers leurs dons, nous permettent d’être opérationnels pour sauver des vies en mer.

 

A Marseille, quatre bénévoles, Caroline, Bertrand, Anne-Marie et Danielle, se relaient tout au long de l’année pour remercier et répondre aux donateurs et soutiens qui nous envoient des petits mots. Ces mots, dessins, encouragements, post-it et autres commentaires finissent souvent accrochés au-dessus de nos bureaux ou même dans le « Mess » – la salle commune – à bord de l’Ocean Viking. Ils nous font chaud au cœur et nous avons décidé de faire une sélection de ceux qui nous sont parvenus en 2019 et de les partager avec vous !

Il y a ceux qui nous envoient leur pensée comme Pierre qui nous écrit : « Chaque vie sauvée grandit notre humanité ». 

Ceux qui ont bien compris notre mission comme Francis : « Pour votre combat dans l’assistance à toutes celles et ceux en danger. Les vies humaines n’ont pas de prix, elles doivent toutes être sauvées. » 

 

Il y aussi les pragmatiques comme ce monsieur : « Voici un peu de cash pour mettre du gazoil dans l’Ocean Viking » ou encore le petit Thomas, 6 ans, qui nous envoie un beau dessin de l’Ocean Viking avec ce message : « Merci d’avoir sauvé ces gens. Voici de l’argent pour continuer. »

Il y a ceux qui, à l’image de Pierre et de Jean-Luc, nous envoient leurs encouragements : « Ne lâchons rien ! Nous sommes de tout cœur avec vous ! »  ou « Gardez le cap, contre vents et marées afin que les personnes que vous sauvez gardent espoir et foi dans la solidarité et la dignité humaine ».

Il y a ceux qui nous souhaitent le meilleur comme Frédéric : « Un grand respect et autant d’admiration pour votre action dont j’ai suivi les derniers reportages. Bonne chance pour vos prochaines missions ! » 

Puis il y a des chansons et des poèmes comme celui de Jean-Michel dont nous vous partageons un extrait : « Quelle drôle d’idée / de vouloir oublier / Que la mer où l’on nage / Est la même qu’à la télé / Celle qui rejette des corps / De noyés sur ses plages. » 

Sans oublier les déclarations d’amour, dont celle de Margot : « Je vous aime ! » 

Il y a encore Robin, 8 ans, qui nous écrit pour nous dire qu’il donne chaque mois 5€ prélevés sur son argent de poche ou encore ces grands-parents qui nous expliquent que leur petite fille leur a demandé de retirer 50€ de son cadeau d’anniversaire pour nous soutenir.

Il y a ceux qui organisent des collectes à l’occasion d’un mariage, d’un anniversaire, d’un départ à la retraite ou de tout autre évènement marquant, dont ce monsieur centenaire qui nous envoyait la cagnotte constituée par ses collègues à l’occasion de ses 80 ans d’activité professionnelle. Sans compter Marie qui a participé au semi-marathon de Paris en portant les couleurs de l’association.

Il y a aussi les nouvelles inespérées particulièrement bouleversantes comme celle que nous a partagé Marcelle : « Les mineures non-accompagnées que je connais sont venues me souhaiter Joyeux Noël chez moi. L’une d’elle a reconnu l’Ocean Viking sur l’une de vos cartes des vœux accrochée au mur. Alors, je lui ai demandé de détacher la carte et je leur ai lu votre message. Une façon pour ces jeunes filles d’établir un lien entre les événements qu’elles ont vécu et ce qu’elles vivent aujourd’hui. »

A vous tous qui nous soutenez jour après jour, qui nous envoyez des mots de remerciements, d’encouragements, des pensées, des dessins, des chansons, des mots doux et tout votre soutien… Nous, équipe de SOS MEDITERRANEE à terre et à bord de l’Ocean Viking, nous vous disons MERCI ! 

Sachez-le, chaque soutien est unique et indispensable pour continuer notre mission. 

 « Oserons nous espérer qu’un jour vous ne serez plus utiles ? » nous écrivait Raphaëlle. Bien sûr, nous l’espérons tous, mais tant que la situation restera aussi dramatique, nous serons là pour porter secours à celles et ceux qui sont en détresse en mer.

 

Sauveteurs, médecins, bénévoles, donateurs, soutiens parfois uniquement armés d’un stylo, mais bien présents, c’est ensemble que nous pouvons leur tendre la main.

 

Crédits photo : Laurence Bondard / SOS MEDITERRANEE

Retour au journal de bord