menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 21/10/2019

[A TERRE] Transat Jacques Vabre : une course au large qui appelle à la solidarité

« Et moi, je ne comprends pas pourquoi, à des gens qui traversent, non pas par plaisir mais parce qu’ils fuient des conditions de vie impossibles, on puisse leur dire ‘non, vous, on ne va pas vous aider.»

« Quand on s’est lancés dans le projet de la Transat Jacques Vabre, l’idée de porter les couleurs de SOS MEDITERRANEE est apparue rapidement comme une évidence. » Sur la coque de leur Class40, on peut lire « Pascal Fravalo and Guillaume Goumy want to help people who help people. » Aider les gens qui aident les gens, c’est aider SOS MEDITERRANEE dans son combat pour sensibiliser l’opinion publique à la terrible réalité des naufrages en Méditerranée. Et les skippers de course au large sont de plus en plus nombreux à vouloir porter ce message d’espoir et d’humanité.

Comme tous les deux ans, Le Havre accueillera le 27 octobre le départ de la Transat Jacques Vabre. Sur les quelque soixante marins présents au départ, nombre d’entre eux ont tenu à manifester leur solidarité avec SOS MEDITERRANEE, soit en assistant à la conférence de presse du 25 octobre présentant le projet de Guillaume Goumy et Pascal Fravalo, soit en arborant des autocollants aux couleurs de l’ONG. Leur nom sera rendu public à cette occasion.

À l’heure de tourner cette vidéo, les deux skippers et amis de longue date faisaient les derniers ajustements à leur Class40 pour la Jacques Vabre. « Comme coureurs au large, s’il nous arrive quelque chose en mer, nous aurons tous les moyens de secours qui viendront nous porter assistance » fait remarquer Guillaume Goumy. « Et moi, je ne comprends pas pourquoi, à des gens qui traversent, non pas par plaisir mais parce qu’ils fuient des conditions de vie impossibles, on puisse leur dire ‘non, vous, on ne va pas vous aider.»  Guillaume et Pascal ont déjà disputé deux autres courses au large en portant les couleurs de SOS MEDITERRANEE : la Normandy Channel Race et la course Les Sables-Horta-Les Sables.

Toute la communauté des gens de mer mobilisée pour SOS MEDITERRANEE

À l’instar de marins reconnus tels Isabelle Autissier, François Gabart, Kito de Pavant, Roland Jourdain et bien d’autres, les marins veulent porter haut les valeurs de solidarité qui les animent. Ils ne peuvent se résoudre à laisser couler des êtres humains sans faire quelque chose pour leur porter assistance.

Ainsi, sur la Mini-Transat, François Jambou, arrivé deuxième de la première étape entre La Rochelle et Las Palmas de Gran Canaria, a convaincu plus de 70 skippers de signer un appel à soutenir SOS MEDITERRANEE.  

« Skippers de la Mini-Transat 2019, nous tenons à manifester notre soutien à SOS MEDITERRANEE. Le sauvetage en mer est un devoir moral et une obligation que nous nous engageons à respecter. Soutenir  SOS MEDITERRANEE qui a déjà sauvé plusieurs milliers de vies est juste, pour nous, une évidence. »

« En mer, la nationalité, la couleur de peau, la religion ou encore l’opinion politique sont des notions qui n’ont aucun sens. Une personne en danger est une personne à sauver » avait ainsi rappelé Julien Letissier (photo ci-dessous), skipper pour le Mini 869 et signataire de l’appel.

 

Crédits pour la vidéo : Emilien Bernard

Retour au journal de bord