menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 05/09/2016

L’Aquarius procède à sa 26ème opération de sauvetage

À peine de retour sur zone, l’Aquarius procède à sa 26ème opération de sauvetage : 142 personnes secourues par SOS MEDITERRANEE dont plus d’un quart de mineurs

Ce lundi matin à 6h45, l’Aquarius a reçu une alerte du Centre de coordination des secours (MRCC) de Rome signalant une embarcation en détresse au Nord des côtes libyennes, dans la zone Est de Tripoli.

L’opération de sauvetage s’est déroulée dans les eaux internationales face aux côtes libyennes, dans de bonnes conditions météorologiques. Débutée à 7h30, elle s’est achevée à 9h35, permettant de ramener en sécurité sur l’Aquarius 142 personnes entassées sur un bateau pneumatique, originaires de différents pays d’Afrique de l’Ouest. Sollicité à nouveau par le MRCC de Rome, l’Aquarius fait actuellement cap vers l’Ouest de Tripoli pour prêter main forte sur un nouveau sauvetage.

Une proportion croissante de mineurs parmi les rescapés 

Sur les 142 rescapés, on recense 25 femmes parmi lesquelles une femme enceinte, 40 mineurs (soit 28% du total) dont 29 non accompagnés par un de leurs parents, et 7 enfants en bas âge dont 4 de moins de 5 ans.  

SOS MEDITERRANEE tient à alerter sur la proportion croissante de mineurs secourue par les équipes de l’Aquarius lors des dernières opérations de sauvetage.

Sur les 5.795 naufragés accueillis à bord depuis février 2016, 23% sont des mineurs et 80% d’entre eux sont des mineurs non accompagnés - en général de jeunes adolescents dont la plupart sont âgés de 14 à 17 ans. Cette proportion augmente de manière inquiétante ces dernières semaines et atteint 40% sur les deux derniers sauvetages (242 mineurs sur 593 personnes secourues).

« Les mineurs que nous recueillons risquent leur vie sur le chemin de l’exil depuis souvent des mois et sont particulièrement exposés aux violences et trafics de toute sorte, avant de mettre leur vie en danger dans les traversées de la Méditerranée. Il est impératif de renforcer les dispositifs de sauvetage et d’accueil qui devraient leur garantir une protection et le respect de leurs droits, en mer comme à terre », s’alarme Sophie Beau, co-fondatrice et directrice générale de SOS MEDITERRANEE France.

Les mineurs font preuve d’une attention particulière des équipes de l’Aquarius et notamment du partenaire médical à bord, Médecins Sans Frontières, qui leur apporte les soins et l’attention particulière auxquels ils ont droit.

Après 6 mois de campagne en mer, SOS MEDITERRANEE a accueilli 5.795 personnes à bord de l’Aquarius, dont 3.569 hommes, femmes et enfants secourus d'une embarcation en détresse et 2.226 accueillis après transbordement d’un autre bateau.

Crédits Photos : Marco Panzetti 

Retour au journal de bord