menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 03/10/2016

29ème sauvetage : 167 personnes secourues au large de Tripoli

Ce dimanche matin à 8h, les équipes de sauvetage de l’Aquarius, navire affrété par l’association citoyenne européenne SOS MEDITERRANEE, ont repéré une embarcation pneumatique en détresse dans les eaux internationales au Nord-Ouest de Tripoli, alors que plusieurs bateaux se retrouvaient en danger face aux côtes libyennes suite à quelques jours de mauvais temps.

Dès 9h du matin, les équipes de SOS MEDITERRANEE étaient sur les lieux avec les deux canots de sauvetage de l’Aquarius. Les sauveteurs ont procédé à la sécurisation des personnes en détresse, distribuant des gilets de sauvetage et procédant à un premier transfert médical d’une jeune femme très affaiblie à bord de l’Aquarius. L’équipe de Médecins Sans Frontières, partenaire médical de l’opération, a pu prodiguer les premiers soins et stabiliser la jeune femme.

Le reste de l’opération s’est déroulé en collaboration avec le navire Topaz Responder de l’organisation maltaise MOAS, qui avait déjà secouru 60 personnes dans la matinée et a rejoint l’Aquarius pour cette opération.

Une opération de sauvetage commune de l’Aquarius avec le MOAS Topaz Responder

L’Aquarius a effectué deux transferts vers le Topaz Responder, regroupant 20 femmes puis 18 femmes et 3 hommes, ainsi que la jeune femme prise en charge par l’équipe médicale à bord de l’Aquarius - soit 42 personnes. Le navire du MOAS a ensuite pris le relais en rapprochant l’embarcation de son bateau.

La bonne communication et la coopération entre les équipes de sauvetage des deux ONG leur ont permis de secourir 167 personnes dont 38 femmes et 129 hommes. Les rescapés sont tous et toutes en sécurité.

Des conditions de traversée qui se dégradent

Le nombre élevé de migrants à bord de l’embarcation pneumatique a alerté les équipes en mer, les bateaux de fortune comptant généralement entre 110 et 140 personnes maximum.

« Les conditions de traversée de ces migrants sont inimaginables, 167 personnes entassées dans un bateau pneumatique d’une dizaine de mètres totalement inapte à la navigation ! Nous sommes très inquiets pour ces bateaux qui quittent les côtes libyennes, alors même que la météo se dégrade depuis quelques jours. Les conditions de traversée vont empirer avec l’arrivée de l’hiver. Le renforcement des dispositifs de sauvetage est plus que jamais nécessaire », déclare Sophie Beau, directrice générale de SOS MEDITERRANEE France.

Depuis le 26 février dernier, l’Aquarius a mené 29 opérations de sauvetage, portant secours à 6.354 personnes dont 3.989 vies sauvées sur des embarcations en détresse et 2.365 personnes accueillies après transbordement d’un autre navire.

Crédits photo : Fabian Mondl

Retour au journal de bord