menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 31/08/2016

6 mois en mer, près de 6 000 personnes secourues. SOS MEDITERRANEE alerte sur la situation actuelle en Méditerranée

Après 6 mois en mer et près de 6 000 personnes secourues, l’association citoyenne européenne SOS MEDITERRANEE alerte sur la situation actuelle en Méditerranée.

L’Aquarius, navire de sauvetage affrété par SOS MEDITERRANEE, actuellement en escale prolongée en Sicile suite à une attaque survenue sur un bateau de Médecins sans Frontières, reprendra ses opérations de sauvetage en fin de semaine.

Le 27 février 2016, SOS MEDITERRANEE démarrait ses opérations de recherche et sauvetage en mer Méditerranée centrale, forte d’une conviction partagée par des milliers de citoyens européens : il n’est pas acceptable d’assister aux naufrages répétés en Méditerranée ; notre devoir et notre responsabilité partagée, à terre comme en mer, est de porter assistance à toute personne en danger de mort.

Six mois plus tard, l'Aquarius, le navire affrété par SOS MEDITERRANEE grâce à la générosité privée, a secouru 5.653 personnes en Méditerranée. Prépositionné au large des eaux libyennes, le navire de 77 mètres dispose d’une équipe de trente personnes à bord : l'équipage du navire, les sauveteurs en mer de SOS MEDITERRANEE, et l’équipe de Médecins sans Frontières, partenaire médical qui accueille et soigne les rescapés dans la clinique spécialement aménagée.

Au milieu d'une mer parfois agitée, de jour comme de nuit, les équipes sont sur le pont. En six mois de campagne en mer, l'Aquarius a ainsi procédé à 25 opérations de sauvetage et porté assistance à 5 653 hommes, femmes et enfants en danger de mort, soit en les secourant directement d'une embarcation en détresse, soit en les accueillant après le transbordement depuis un autre bateau de sauvetage.

Une naissance a même eu lieu à bord de l'Aquarius le 25 mai dernier ! L’Aquarius, seul navire civil dédié au sauvetage à être sur zone début 2016, a été rejoint depuis par d’autres navires civils, qui coordonnent leurs efforts pour mener les opérations de sauvetage.

Une zone d’intervention extrêmement périlleuse, un besoin de protection accru pour les migrants. À chaque fenêtre météo de temps calme, les embarcations de fortune affluent et sont secourues dans des conditions parfois très difficiles. Aux dramatiques conditions de traversée s’ajoutent des risques liés au contexte libyen chaotique et à son cortège d’acteurs armés, à terre mais aussi plus récemment en mer.

Le 17 août dernier, le navire de sauvetage Bourbon Argos de Médecins sans Frontières a été la cible d’une attaque en mer qui n’a engendré, fort heureusement, que des dégâts matériels. Suite à cet évènement très inquiétant, SOS MEDITERRANEE a décidé le 23 août de prolonger l’escale de l’Aquarius en Sicile, après avoir procédé au débarquement à Catane de 551 migrants secourus deux jours plus tôt d’un bateau pneumatique et d’une embarcation en bois surchargés.

L’équipage a mis cette escale à profit pour évaluer la situation sur zone et vérifier ses procédures de sécurité, renforçant notamment la coordination entre les navires de sauvetage présents sur zone ainsi que les mesures de protection à bord.

Alors que les affrontements armés se poursuivent sur le territoire libyen, SOS MEDITERRANEE s’alarme de la situation vécue par les populations migrantes, particulièrement vulnérables aux violences, aux trafics et aux exactions dans un contexte de chaos généralisé. Les embarcations de fortune continuant à affluer au large des côtes de la Libye, l’Aquarius repart en mer dès ce week-end pour reprendre sa mission essentielle de protection des populations en danger.

Crédits photos : Isabelle Serro

Retour au journal de bord