menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage et des événements depuis l’Aquarius. Retrouvez ses chroniques en son, images et vidéos.

le 25/04/2016

6ème sauvetage de l'Aquarius

122 migrants secourus dont 60 femmes, 4 signalements d’embarcations en détresse

Dimanche 24 avril, l’association SOS MEDITERRANEE qui a affrété l’Aquarius en Méditerranée centrale et son partenaire médical Médecins du Monde, ont reçu un appel de détresse provenant du Maritime Rescue and Coordination Center (MRCC basé à Rome). L’opération de sauvetage s’est déroulée entre 14h30 et 15h45 (heure française). 122 personnes ont été secourues dans un bateau pneumatique au large de Ra’s Tajura (Libye), dans des conditions météorologiques difficiles, avec des vagues de 1,5 mètre et des vents forts allant de 30 à 40 km/heure. Les rescapés, très éprouvés, viennent du Nigeria, de Guinée Conakry, Gambie, Mali, Burkina Faso, Somalie.

122 vies sauvées dont 50% de femmes

SauvetageUn nombre inhabituel de femmes était à bord de l’embarcation secourue : 60 femmes pour 62 hommes, ainsi que des mineurs de 13 à 17 ans. La quasi-totalité des femmes sont d’origine nigériane. Les sauveteurs ont effectué 6 rotations de 15 à 18 personnes sur les canots de sauvetage pour transférer les rescapés à bord de l’Aquarius. Epuisés et trempés, plusieurs d’entre eux pouvaient à peine marcher à leur arrivée sur le navire. Une femme est immédiatement tombée au sol. Un adolescent de 15 ans a expliqué qu’il avait dû rester 4 jours avec ses jambes pliées.

« Aujourd’hui, nous avons reçu les signalements de quatre embarcations en détresse et nous avons pris en charge l’une d’entre elles selon les instructions du MRCC de Rome. C’est la première fois que nous sauvons autant de femmes. D’après nos informations, une autre embarcation, en panne, a dérivé jusqu’aux eaux territoriales libyennes où nous ne pouvons pas intervenir. Que se passera-t-il pour ces personnes ? SOS MEDITERRANEE s’inquiète du sort de ces migrants» déclare Sophie Beau, Cofondatrice et Directrice générale de SOS MEDITERRANEE France.

Ce nouveau sauvetage, une semaine après une opération ayant permis de sauver 108 personnes dans des conditions tragiques, confirme les craintes d'une augmentation des traversées sur cet axe migratoire le plus dangereux au monde, avec les conditions climatiques qui s’améliorent.

Depuis le début de l’opération le 26 février dernier, SOS MEDITERRANEE a secouru 917 personnes à bord de l’Aquarius.

Retour au journal de bord