menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 18/09/2019

[ILS PARLENT DE NOUS] Une rentrée littéraire aux accents humanitaires

Cette rentrée littéraire a mis en avant, entre autres sujets de société, la crise humanitaire qui se poursuit en Méditerranée et qui a déjà fait un millier de morts, alors que les Etats européens détournent le regard. SOS MEDITERRANEE n’est pas en reste avec la réédition de son recueil de témoignage « Les Naufragés de l’enfer » aux éditions Digobar et la sortie de « Méditerranée, amère frontière » chez Actes Sud. Deux ouvrages qui contribuent à témoigner d’une réalité douloureuse qui échappe trop souvent à la connaissance des citoyens européens.

 

« Les Naufragés de l’enfer » 

A l’hiver 2017, Marie Rajablat, infirmière en secteur psychiatrique, s’embarquait sur l’Aquarius durant six semaines pour recueillir la parole des personnes qui ont survécu au drame de la traversée et à celui, plus terrible encore, de l’enfer Libyen.  « Les Naufragés de l’enfer », publié chez Digobar, retraçait ainsi les histoires de Yasmine, Abi, Moussa, Souleymane, Sarah ou Henri, qui se confiaient également à l’objectif du photographe Laurin Schmid durant cette parenthèse d’humanité en pleine mer.

Depuis, la zone de sauvetage en Méditerranée centrale est passée sous coordination libyenne et l’Aquarius a été remis à son propriétaire en raison de l’acharnement administratif, juridique et politique contre les ONG, puis l’Ocean Viking a pris sa succession en mer. Cette nouvelle réalité qui rend encore plus difficile la tâche des marins sauveteurs, Marie a voulu l’éprouver : elle est remontée à bord et témoigne à présent, en plus des récits de vie, des changements géopolitiques et de leurs conséquences pour les ONG de sauvetage. La réédition augmentée est disponible dans toutes les bonnes librairies depuis début septembre 2019.

 

« Méditerranée, amère frontière »

Actes Sud annonce la sortie, le 2 octobre prochain, de « Méditerranée, amère frontière », un recueil de textes littéraires (courtes fictions, essais...) qui se veut une contribution à la mobilisation citoyenne internationale qui accompagne SOS MEDITERRANEE depuis ses débuts.

Natalie Levisalles et Caroline Moine, à l’initiative de ce bel ouvrage dont l’illustration de couverture est de l’artiste Lamia Ziade, ont demandé à seize écrivains des textes de fiction évoquant les migrations, l’exil, les relations entre l’Europe et les pays du Sud, le cimetière qu’est devenue la Méditerranée… « Certains de ces écrivains vivent au Sud de la Méditerranée et en Afrique, les régions d’où viennent les migrants. D’autres vivent en Europe, dans les pays où ils arrivent. Le lecteur découvrira un livre qui réunit un hymne à la Méditerranée de José Carlos Llop, un souvenir très personnel de Leïla Slimani, la solitude du déraciné évoquée par Samar Yazbek, l’ironie décapante de Gauz, le poétique changement de perspective d’Antonio Muñoz Molina… En tout seize textes très forts, très différents les uns des autres, émouvants souvent, intimes parfois, qui racontent l’espoir d’une autre vie, l’horreur rencontrée en chemin ou la déchirure de l’exil. Et même de fragiles instants de joie ou de douceur. »

 

Ces deux ouvrages sont disponibles dans toutes les bonnes librairies.

Retour au journal de bord