menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 20/07/2016

C'était trop insupportable pour ne pas agir

En mer, SOS MEDITERRANEE s’engage au quotidien pour sauver des hommes, des femmes et des enfants qui se noient dans leur course désespérée pour fuir l’enfer.

A bord, quand ils sont en sécurité, ils témoignent de l’horreur qu’ils ont vécue pour que le plus grand nombre découvre ce qui se joue en Méditerranée et sur ces routes migratoires mortelles.

A terre, nous relayons ces informations pour mobiliser toutes celles et tous ceux qui veulent les sauver. Et nous sensibilisons les plus jeunes, les citoyens qui feront le monde de demain, à ce qu’il se passe pour les inviter à agir. Et ils agissent avec cœur !

Les 21 et 29 avril 2016, sur l’invitation d’un professeur d’Histoire Géographie, SOS MEDITERRANEE est intervenu dans l’établissement scolaire Lacordaire à Marseille.

Plus de 850 élèves (de la 6ème à la 3ème et les Terminales) ont assisté à notre présentation.

Pendant deux jours, à raison de une heure d’intervention par niveau (avec des explications adaptées à leur âge), nous leur avons expliqué pourquoi ces hommes, ces femmes et ces enfants mettent leur vie en danger pour traverser la Méditerranée, comment ça se passe pour eux avant de croiser SOS MEDITERRANEE et bien entendu les origines et les actions de l’association.

Ibrahim, un réfugié, était également là pour témoigner de sa traversée et de tous les dangers mortels qu’il a dû affronter.

Suite à ces interventions, les 6ème ont organisé plusieurs ventes de gâteaux et ont remis à l’association, avec une carte pleine de pensées magnifiques, profondément humaines et justes, 950 euros.

http://www.sosmediterranee.fr/medias/Carte.jpeg

Cliquer pour agrandir

« On est content de ne pas rester indifférents » écrit l’un d’eux.

Des mots d’enfants d’une maturité exceptionnelle qui nous disent qu’en sensibilisant les plus jeunes nous pouvons endiguer l’horreur.

Des mots touchants et forts qui prouvent une fois de plus que les citoyens européens, quel que soit leur âge, ne veulent pas rester sans rien faire devant la tragédie qui se joue en Méditerranée.

Merci à eux !

Par Coralie Carvin et Nathalie Achard.

Retour au journal de bord