menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 17/10/2016

Deux nouveaux sauvetages pour l’Aquarius au large des côtes libyennes 242 personnes secourues, 1 homme décédé

Tout juste de retour dans la zone de sauvetage dimanche 16 octobre après-midi après trois jours d’escale en Sicile, le navire affrété par SOS MEDITERRANEE a immédiatement porté secours à deux bateaux pneumatiques en détresse au Nord Est de Tripoli. Un rescapé est décédé tôt ce matin à bord de l’Aquarius.

La première opération, démarrée ce dimanche vers 16h30, a permis de transférer 104 personnes d’un bateau pneumatique en détresse à bord de l’Aquarius. Le deuxième sauvetage a été entrepris vers 18h pour porter assistance à 138 personnes entassées sur une autre embarcation de fortune. Les opérations, particulièrement délicates, se sont déroulées de nuit et se sont achevées sans encombre dans la soirée, en coopération avec le navire Dignity 1 de Médecins Sans Frontières, qui avait également secouru deux autres embarcations pneumatiques dans la journée.

Au total, ce sont 222 hommes et 20 femmes qui ont été secourus lors de la 31e et 32e opérations de sauvetage de SOS MEDITERRANEE. Les rescapés ont déclaré avoir passé près de 24h en mer particulièrement éprouvantes, avant d’être secourus par les équipes de l’Aquarius à 44 milles nautiques des côtes libyennes. On dénombre 62 mineurs parmi lesquels 52 sont des mineurs non accompagnés, et 7 enfants sont âgés de moins de 5 ans. Les personnes secourues sont originaires d’Afrique de l’Ouest, les trois nationalités les plus représentées étant la Côte d’Ivoire (98), la Guinée Conakry (64) et le Mali (43).

Un rescapé décédé

Tôt ce matin, un homme d’une trentaine d’année secouru lors du premier sauvetage est décédé suite à une perte de connaissance. Les équipes médicales de Médecins Sans Frontières à bord de l’Aquarius n’ont pas pu le ranimer et n’ont pu préciser, pour l’heure, les causes de son décès.

« Cet événement tragique nous rappelle la dangerosité des conditions de traversée, pour ces hommes, ces femmes et ces enfants qui n’ont d’alternative que de prendre la mer pour fuir la Libye. Nos pensées s’adressent aux compagnons de voyage de cet homme décédé en mer loin des siens, ainsi qu’aux équipes de l’Aquarius qui ont tout tenté pour lui sauver la vie. » Sophie Beau, Directrice générale de SOS MEDITERRANEE

L’Aquarius se dirige actuellement vers le port de Catane en Italie où seront débarqués les rescapés ainsi que le corps de l’homme décédé, selon les instructions du Maritime Rescue Coordination Center de Rome. Ils sont attendus mercredi matin au sein du port sicilien.

Crédits photos : Andrea Kunkl

Retour au journal de bord