menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 12/09/2016

2 nouvelles opérations de sauvetage

2 nouvelles opérations de sauvetage : 252 personnes secourues parmi lesquelles un tiers de mineurs non accompagnés

Ce dimanche matin à 7h, les équipes de l’Aquarius ont repéré deux embarcations pneumatiques en détresse dans les eaux internationales au Nord-Est de Tripoli.

Les deux opérations de sauvetage se sont déroulées face aux côtes libyennes dans de bonnes conditions météorologiques, facilitant la mise en sécurité des 252 rescapés à bord de l’Aquarius. Ceux-ci ont déclaré avoir quitté les côtes libyennes samedi soir vers 22h, après avoir été enfermés pendant 4 jours dans un camp sur la plage en Libye.

Dans l’après-midi, le vent s’est levé et la mer s’est formée, rendant impossible le transfert vers notre navire de 139 autres migrants également secourus dans la matinée par un navire italien.

SOS MEDITERRANEE alerte sur l’augmentation de mineurs en danger en Méditerranée

À 13h10, les équipes de SOS MEDITERRANEE avaient ramené 252 personnes en sécurité à bord de l’Aquarius, après 5h d’opérations : 199 hommes dont un blessé et 53 femmes dont 5 enceintes. Les 96 mineurs représentent 38% des rescapés, dont 84 sont des mineurs non accompagnés et 9 sont des enfants de moins de 5 ans. Sur les 3 dernières opérations de sauvetage, les mineurs représentent 36% des personnes secourues.

« Les mineurs que nous recueillons risquent leur vie sur le chemin de l’exil depuis souvent des mois et sont particulièrement exposés aux violences et trafics de toute sorte, avant de mettre leur vie en danger dans les traversées de la Méditerranée. Il est impératif de renforcer les dispositifs de sauvetage et d’accueil qui devraient leur garantir une protection et le respect de leurs droits, en mer comme à terre », s’alarme Sophie Beau, co-fondatrice et directrice générale de SOS MEDITERRANEE France.

Les rescapés sont pour la plupart originaires d’Afrique de l’Ouest : 113 proviennent du Nigéria, 42 de Guinée Conakry et autant du Mali. Les autres sont originaires d’une quinzaine de pays d’Afrique de l’Ouest ainsi que du Soudan.

L’Aquarius est actuellement dans l’attente des instructions du Maritime Rescue Coordination Center de Rome Centre de coordination des secours maritimes), qui lui indiquera le port d’Italie où il sera dirigé pour débarquer les rescapés.

Crédits photos : Marco Panzetti

Retour au journal de bord