menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 12/09/2016

Deuxième naissance à bord de l’Aquarius

Ce lundi matin à 7h, une nouvelle naissance a eu lieu à bord de l’Aquarius, le navire de sauvetage affrété par SOS MEDITERRANEE pour venir en aide aux embarcations en détresse au large de la Libye et de l’Italie : un petit garçon est né. Son prénom n’a pas encore été choisi. Il est en bonne santé, sa maman aussi.

Le nouveau-né a vu le jour dans les eaux internationales à proximité de Malte, à peine 24h après que ses parents originaires du Nigeria, et ses deux frères aînés âgés de 5 et 7 ans, ont été secourus par l’équipage de l’Aquarius.  

Le bébé vient s’ajouter aux 252 personnes secourues la veille de deux canots pneumatiques, parmi lesquels 97 ont moins de 18 ans, dont 10 enfants de moins de 5 ans et désormais 4 bébés de moins d’un an. Un tiers des mineurs sont non accompagnés.

Ces passagers ont encore été rejoints ce lundi matin par 139 personnes secourues la veille par un navire italien, transbordées sur l’Aquarius.

Ce sont donc au total 392 personnes qui sont actuellement prises en charge à bord de l’Aquarius. A la demande des autorités italiennes du Maritime Rescue Coordination Center (Rome), le navire de sauvetage de SOS MEDITERRANEE se dirige vers le port de Brindisi (région des Pouilles) pour y débarquer les rescapés.

Une naissance en sécurité survenue in extremis

On ne peut s’empêcher d’imaginer ce qui aurait pu se passer si la maman avait accouché 24h plus tôt. Faith, la mère du nouveau-né témoigne auprès des équipes médicales : « J’étais terrifiée sur le bateau pneumatique, assise sur le plancher avec les autres femmes et les enfants. Je pouvais sentir mon bébé bouger et je redoutais de devoir accoucher. J’ai eu des contractions pendant 3 jours ».

« La semaine démarre par une bonne nouvelle sur lAquarius ! L’émotion est grande parmi nos équipes avec cette deuxième naissance à bord, après celle du petit Destiné Alex au mois de mai dernier. Des moments de joie partagée dont il faut se réjouir, au milieu de tant de drames répétés », déclare Sophie Beau, co-fondatrice et directrice générale de SOS MEDITERRANEE France.

Jonquil Nicholl, la sage-femme de Médecins Sans Frontières à bord, dénonce les conditions de cet accouchement « ordinaire » survenu dans des conditions extrêmes : «  Que se serait-il passé si ce bébé était arrivé 24 heures plus tôt, dans ce bateau pneumatique inapte à la navigation, avec du carburant mêlé à l’eau de mer dans le fond où les femmes sont entassées, et aucun espace pour bouger ? Comment cela peut-il encore se produire en 2016 ? Que des familles, des personnes vulnérables, des femmes enceintes, des nourrissons et des bébés à naître soient obligés de risquer leur vie en mer Méditerranée quand ils devraient recevoir assistance et protection ! ».

Après 6 mois de campagne en mer, SOS MEDITERRANEE a porté assistance à 6.187 personnes à bord de l’Aquarius, dont 3.822 hommes, femmes et enfants secourus d'une embarcation en détresse et 2.365 accueillis après transbordement d’un autre bateau.

Crédits Photos : MSF Sea

Retour au journal de bord