menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 03/02/2017

SOS MEDITERRANEE reçoit le label Grande Cause nationale 2017 dédié au sauvetage en mer

SOS MEDITERRANEE, jeune association civile de sauvetage en haute mer, a été créée en 2015 dans un élan de la société civile européenne mobilisée face à l’urgence humanitaire en Méditerranée.

Un projet d’abord franco-allemand puis également italien, alliant compétences du monde maritime et de l’humanitaire, pour apporter une réponse, ne serait-ce que partielle et incomplète, à la tragédie qui se déroule actuellement en mer Méditerranée - 46.000 personnes au moins ont péri depuis une quinzaine d’années dans ces traversées périlleuses en tentant de rejoindre l’Europe.

Un enjeu humain considérable et une crise humanitaire aux déterminants multiples qui, sans perspective immédiate de résolution, s’appréhende sur la durée.

La création de SOS MEDITERRANEE s’inscrit dans le cadre légal de l’obligation d’assistance à toute personne en détresse en mer. Elle se fonde sur les traditionnelles valeurs de solidarité et d’empathie des gens de mer. Face à la gravité de la situation en Méditerranée, elle répond également à l’exigence morale d’une action humanitaire professionnelle.

Depuis Février 2016, l’Aquarius, un navire de 77 mètres affrété par l’association, assure sans discontinuer sa mission vitale de sauvetage sur l’axe migratoire le plus mortel au monde, entre la Libye et l’Italie. En 11 mois de présence en mer et 79 opérations, 12.087 personnes ont été recueillies par SOS MEDITERRANEE à bord de l’Aquarius : près de 8000 vies sauvées par nos équipes de sauvetage sur des embarcations en détresse et 4000 personnes prises en charge après transbordement d’un autre navire.

Ce vendredi 3 février 2017, les équipes de l’Aquarius ont enchaîné sur les dernières 24 heures, 7 sauvetages dont une opération, ce matin, impliquant 3 bateaux à secourir simultanément, qui ont permis de  mettre hors de danger près de 800 personnes.

Ces résultats sont à la hauteur du caractère d’urgence humanitaire de nos missions et de la mobilisation déjà exemplaire de nos concitoyens, personnalités reconnues comme anonymes. Une mobilisation citoyenne exceptionnelle qui a permis de financer en 2016 l’essentiel de notre action de sauvetage au large des côtes libyennes – le coût de l’opération s’élevant à 11.000 euros par jour.

Cette dynamique était à conforter, raison pour laquelle SOS MEDITERRANEE vient d’obtenir, aux côtés de la SNSM, le label « Grande cause nationale 2017 » consacrée cette année au sauvetage en mer.

Ce label va nous permettre de :

  • Disposer d’une caution visible de l’Etat,
  • Etre conforté dans notre statut de réseau associatif agissant sur le plan national et européen,
  • Nous adresser à toutes les strates de la société,
  • Nous appuyer sur une tribune publicitaire dans des médias de premier plan,
  • Décupler la portée de nos messages et de nos missions,
  • Assurer un appel puissant à la générosité du public,
  • Etre en mesure de poursuivre notre mission dans la durée, tant que le besoin sera là.

Nous sommes convaincus de l’impact extrêmement positif que représente pour notre mission de sauvetage en haute mer le label « Grande cause nationale 2017 », véritable levier de sensibilisation et de mobilisation auprès de tous nos publics.

Crédits photos : Federica Mameli

Retour au journal de bord