menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 02/09/2016

Les sauvetages s’enchaînent - préparation à bord de l’Aquarius

Il arrive que l’Aquarius, le navire de sauvetage affrété par SOS MEDITERRANEE soit contraint de prolonger son escale. Les raisons pour lesquelles nous avons tardé à regagner la zone de sauvetage en Méditerranée sont multiples. Bien que nous nous efforcions d’écourter au maximum nos escales, d’importants travaux de maintenance s’imposent parfois.

Cette fois-ci, notre escale à Catane en Sicile s’est prolongée dans le but d’évaluer les mesures de sécurité à bord. C’est une procédure que nous appliquons régulièrement car la sécurité de notre équipage est une priorité absolue.  

Nous avons également profité de cette escale pour effectuer quelques transformations au niveau des ponts, espaces où nous accueillons les personnes que nous venons de secourir et où nous les hébergeons. Lors de notre dernier sauvetage, nous avons recueilli 551 hommes, femmes et enfants à bord de notre navire de 77 m de long. Les femmes et les enfants disposent d’un espace à l’intérieur de l’Aquarius mais la plupart des personnes secourues doivent rester à l’extérieur, sur les différents ponts. Chaque centimètre du pont avant est donc utilisé pour s’asseoir, s’allonger ou dormir.

Nous avons donc transformé certaines installations afin de gagner de la place. Pour cela, nous avons récupéré le local préalablement réservé aux ordures, et utilisons un autre espace pour entreposer des centaines de gilets de sauvetage. Ces petites modifications ont un impact considérable et sont le fruit d’une expérience acquise tout au long des 25 opérations de sauvetage que nous avons menées au cours des six derniers mois, où nous avons porté secours à 5654 personnes, au total.

Nous disposons maintenant de davantage d’espace à bord de l’Aquarius pour recueillir un plus grand nombre de personnes lors du transfert mer/terre. Les personnes secourues par SOS MEDITERRANEE doivent rester sur le pont pendant 30 heures avant d’être débarquées. Pendant la journée, la température peut dépasser 35° avec un soleil de plomb. Les équipes de sauveteurs en mer (SAR) et de Médecins sans Frontières ont donc installé de nouvelles bâches. Ces protections contre le soleil ont leur importance mais ne doivent pas entraver la sécurité ni le travail quotidien des équipes.

De plus, nous avons installé des toilettes et des douches séparées pour les hommes et les femmes. Il s’agit d’un nouveau système de toilettes et de cabines de douches en plastique. Dorénavant, après un sauvetage, chaque personne secourue aura la possibilité de prendre une douche rapide, pas facile à organiser lorsqu’il y a plus de 500 personnes à bord.

Nous avons tiré profit de ces jours passés à quai afin d’être prêts pour la prochaine opération de sauvetage en Méditerranée, face aux côtes libyennes. Les sauvetages s’enchaînent…

Par René Schulthoff

Retour au journal de bord