menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Ocean Viking
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 04/05/2020

[ILS NOUS SOUTIENNENT] Lilian Thuram visite l'Ocean Viking

« Des mains tendues, il n’y en a pas assez et sans mains tendues, chacun de nous ne peut avancer dans la vie. »

Lilian Thuram, ancien joueur de l'équipe de France de football, a gagné la coupe du monde en 1998 mais c'est un autre combat qu'il mène aujourd'hui : le droit à tous d'être sauvés sans distinction aucune. Il partage avec nous son émotion lors de la visite de l'Ocean Viking en février dernier, à Marseille.  
 
 

Président de la Fondation Éducation contre le Racisme, Lilian Thuram soutient SOS MEDITERRANEE depuis plusieurs années. Il a notamment participé à la campagne en ligne  #BackAtSea, en juillet 2019. Il a également souhaité être présent, malgré la distance, à l’événement “Tous à bord!” organisé le 15 avril 2019 au théâtre de l’Odéon à Paris, en adressant un message vidéo à l’assemblée. 
 

Au cours de la visite du navire, Lilian Thuram, visiblement très ému, a accepté de répondre à nos questions.

 

Pouvez-vous décrire cette première visite sur l'Ocean Viking et votre ressenti ?  

« Je visite un endroit qui peut être un endroit de soulagement pour des hommes et des femmes qui essaient de fuir la violence. Des mains tendues, il n’y en a pas assez et sans mains tendues, chacun de nous ne peut avancer dans la vie. J’ai la chance de rencontrer des personnes qui essaient de sauver notre propre humanité. C’est juste incroyable de se dire que nous sommes en 2020, et qu’il y a encore des situations comme ça. Depuis que j’ai mis les pieds sur le bateau c’est un sentiment surréaliste..., et dire que ça n’est pas terminé ! » 

  

Pourquoi avez-vous souhaité vous engager personnellement aux côtés de SOS MEDITERRANEE ? 

« Cette visite me rend en colère, très en colère. D'abord parce que je suis Antillais, et que ça me ramène à une histoire extrêmement personnelle, une histoire familiale : celle de l’esclavage. Je dirais que mon engagement vient pour ne pas trahir ces personnes qui ont, dans le passé, dénoncé. Et aussi pour que je puisse me regarder en face, pour que demain mes enfants grandissent et me disent ‘il a essayé de faire quelque chose’. Je pense que ça c’est très important aussi. On ne peut pas traverser sa vie en essayant de croire qu’on a été neutre, parce que très souvent la neutralité c’est cautionner les injustices. Je crois beaucoup à l’Histoire, je crois beaucoup au legs des ancêtres et je crois aussi à ce que nous allons laisser aux autres. » 

 

Un engagement ancré dans le passé et braqué vers l’avenir. 

Lilian Thuram termine sur un message d'espoir, celui que chacun peut et doit agir face au drame qui se déroule en mer Méditerranée : 

« La première des choses c’est faire voir ce qu’il se passe réellement, et je reste persuadé que lorsque les personnes sont conscientes des problématiques, ça leur permet de se mettre en mouvement.  Il y a des choses qu’on ne peut pas laisser faire. Voilà pourquoi je suis là aujourd’hui, à la fois très heureux et en même temps très en colère ; parce qu’effectivement, il y a des hommes, des femmes qui sont prêts à être à la hauteur de leur humanité. » 

 


 

Crédits : 

Photos / Video : Anthony Jean / SOS MEDITERRANEE 

Jean-Pierre Vicario / SOS MEDITERRANEE 

Laurence Bondard / SOS MEDITERRANEE 

Hannah Wallace Bowman / MSF 

Montage vidéo : Isabelle Vali / SOS MEDITERRANEE 

Musique : Titre:  Broke Inside My Mind (feat Ellie Griffiths) / Auteur: Anitek 

Source: https://soundcloud.com/anitek 

Licence: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/deed.fr 

Retour au journal de bord