menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 15/02/2020

[PAROLE DE CITOYEN] Anna Mouglalis, actrice

« Pour que la Méditerranée cesse d’être un cimetière »

 

Sa voix est reconnaissable parmi mille. Anna Mouglalis a commencé son aventure avec SOS MEDITERRANEE au détour d’un stand à Martigues parce qu’elle « voulait faire quelque chose ». Cette voix, grave comme le drame qui se joue aux portes de l’Europe, l’actrice la prête volontiers lors de campagnes d’appel aux dons de SOS MEDITERRANEE, « pour pouvoir embarquer des gens avec nous et que la Méditerranée cesse d’être un cimetière ».  Membre du comité de soutien, elle a visité l’Ocean Viking lors de sa plus récente escale à Marseille, aux côtés d’autres personnalités et de bénévoles engagés.

 

Comme ses compagnons de visite, elle est émue de toucher au plus près la réalité des naufrages et des sauvetages, mais aussi profondément indignée de l’absence de réponse des Etats européens pour secourir les personnes qui s’aventurent sur « la route migratoire la plus meurtrière au monde. C’est absolument nécessaire cette action et c’est fou qu’elle ne soit pas faite par les Etats » sentence-t-elle.

 

« Ça remet au clair toutes ces affabulations autour du sauvetage des migrants. »

De la passerelle aux abris pour les femmes et les enfants, Anna Mouglalis écoute, concentrée, la présentation réalisée par un membre de l’équipage. « On nous a expliqué que lorsqu’une embarcation est repérée, il faut d’abord prévenir les garde-côtes libyens, comme le prévoit le droit maritime. Puis en cinq minutes, les équipes sont sur l’eau » reprend-t-elle.

« Ça remet au clair toutes ces affabulations autour du sauvetage des migrants. » Pour Anna, il importe de garder à l’esprit qu’il « s’agit de sauvetage d’êtres humains au-delà d’être des migrants. »  Lors de son passage par les containers aménagés en hôpital sur le navire, elle est surprise de la gravité des brûlures dont souffrent les rescapés, et particulièrement « les gens qui sont assis au fond des bateaux quand ils sont au contact avec le fioul et l’eau de mer - souvent des femmes et des enfants. »

 

« En tant que citoyen il ne faut jamais abandonner »

« L’Ocean Viking intervient pour éviter que nous soyons les complices des morts en Méditerranée. On est face à une situation insensée : la communauté européenne remet de l’argent aux garde-côtes libyens pour prendre en charge les personnes qui se noient, alors que la Libye est un pays en guerre. » s’insurge-t-elle.

La grande dame du cinéma français parle de SOS MEDITERRANEE comme d’une « ONG citoyenne », notamment en raison du financement presqu’exclusivement privé de l’association. « Il faut qu’on puisse TOUS donner ! Pour les gens imposables c’est déductible d’impôt ! »

En tant qu’actrice, réalisatrice mais aussi égérie de la mode, Anna Mouglalis croit qu’au-delà du don, « le monde culturel a forcément un rôle à jouer puisqu’il a accès aux médias ! » Relayer la voix des naufragés, la faire entendre, à travers celle de ceux qui ont la faveur des caméras, c’est précisément ce à quoi se destine le Comité de soutien de SOS MEDITERRANEE, qui regroupe plus d’une centaine de personnalités médiatiques de tous horizons. « En tant que citoyen il ne faut jamais abandonner. Parce qu’on peut tous faire des choses, à notre niveau. »

 

Crédits photo et vidéo : Anthony Jean / SOS MEDITERRANEE

Retour au journal de bord