menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 23/10/2016

Nouvelles opérations pour l’Aquarius : 520 personnes secourues

Nouvelles opérations pour l’Aquarius : 520 personnes secourues et des sauvetages toujours aussi nombreux dans des conditions de plus en plus risquées

Entre vendredi soir et samedi fin d’après midi, l’Aquarius, bateau affrété par l’association citoyenne européenne SOS MEDITERRANEE, est intervenu à 5 reprises pour secourir 520 personnes au large des côtes libyennes.

120 personnes sauvées d’un premier pneumatique

Vendredi soir, vers 19h30, les équipes de l’Aquarius sont venues en soutien au bateau Minden de l’ONG Life. L'association allemande, arrivée première sur les lieux, avait distribué des gilets de sauvetage mais ne pouvait accueillir les rescapés, le Minden étant déjà occupé par les passagers d’un sauvetage précédent. L’Aquarius a donc effectué l’opération de sauvetage et recueilli ces rescapés à son bord. Au total, 120 personnes ont été secourues dont 116 hommes, 4 femmes et 29 mineurs parmi lesquels 28 sont non accompagnés.

113 personnes transférées

Une opération de transfert a ensuite eu lieu entre l’Aquarius et le bateau de Life : les 113 personnes déjà à bord du Minden ont rejoint l’Aquarius (107 hommes, 6 femmes et 27 mineurs dont 25 non accompagnés).

Au total, 233 personnes ont été recueillies lors de cette première opération, provenant principalement des pays subsahariens (Guinée Conakry, Côte d’Ivoire principalement).

Une deuxième opération samedi matin

Samedi au petit matin, l’Aquarius a porté assistance à une petite embarcation en bois sur laquelle se tenaient 28 hommes dont 19 mineurs parmi lesquels 11étaient non accompagnés, et qui pour une fois, portaient tous un gilet de sauvetage. Ces nouveaux passagers de l’Aquarius viennent du Bangladesh et de Somalie.

139 personnes secourues lors d’une troisième opération

Plus tard dans la journée l’Aquarius a été appelé au secours d’un bateau pneumatique sur lequel était entassé 139 personnes venues majoritairement du Sénégal, de Guinée Conackry, de Gambie.

120 personnes transférées d’un autre navire

Les équipes de SOS MEDITERRANEE ont terminé leur journée en procédant au transfert de 120 personnes du Dignity, un navire opéré par l’ONG Médecins sans frontières, vers l’Aquarius. Ces derniers passagers à avoir rejoint l’Aquarius sont tous originaires d’Afrique subsaharienne. Il y a 65 femmes dont 17 sont enceintes et des enfants dont 7 ont moins de 5 ans.

Des sauvetages de nuit de plus en plus nombreux dans un contexte parfois risqué

Les premiers sauvetages de cette fin de semaine ont à nouveau eu lieu de nuit, et le vent qui s’est levé pendant l’opération a été un facteur supplémentaire de complications.

« Nos équipes sont de plus en plus amenées à agir de nuit, ce qui rend les interventions plus périlleuses. Nous sommes également très préoccupés par l’intervention d’acteurs externes pendant les opérations de sauvetage, comme vécu vendredi matin par l’ONG Sea Watch, dont l'opération a été violemment perturbée. Les conséquences sont dramatiques, puisque plusieurs personnes qui auraient pu être secourues ont trouvé la mort. Le travail de nos sauveteurs s'effectue dans des conditions de plus en plus difficiles », déplore Fabienne Lassalle, directrice générale adjointe de SOS MEDITERRANEE.

Depuis le 26 février dernier, l’Aquarius de SOS MEDITERRANEE a mené 35 opérations de sauvetage, portant secours à 7967 personnes dont 5240 personnes secourues sur des embarcations en détresse et 2725 personnes accueillies après transbordement d’un autre navire.

Crédits photos : Andrea Kunkl

Retour au journal de bord