menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 03/08/2017

Le drame humain continue en Méditerranée : 8 corps retrouvés dans un canot, 272 personnes sauvées

Mardi : 8 cadavres à bord de l’Aquarius

Ce mardi 1er août, l’Aquarius a été appelé par le centre de coordination des secours - MRCC Rome - pour intervenir en renfort sur le théâtre d’opérations de sauvetage de 4 bateaux pneumatiques menées par l’ONG ProActiva et un navire marchand dans les eaux internationales à l’est de Tripoli.

6 heures de navigation ont été nécessaires pour rejoindre la position indiquée par le MRCC Rome, située à 20 miles des côtes libyennes à l’est de Tripoli.

Arrivés à la position indiquée par le MRCC, les sauveteurs de l’Aquarius ont reçu l’instruction d’assister l’ONG ProActiva dans les opérations de transbordement de 119 personnes secourues d’un bateau pneumatique par le cargo Santa Lucia, dont plusieurs femmes et des enfants en bas âge. Une fillette, âgée de 2 ou 3 ans, a été transférée avec les 119 survivants du naufrage à borddu bateau de sauvetage Golfo Azzurro. Selon le photographe de SOS MEDITERRANEE, Narciso Contreras, la fillette en état de choc était accompagnée d’une femme, qui a indiqué que la mère de l’enfant figurait parmi les victimes, dont les corps gisaient encore au fond du canot pneumatique .

Le corps de la mère de la fillette, ainsi que ceux des 7 autres victimes - en tout 5 hommes et 3 femmes - ont été transférés à bord de l’Aquarius, suivant les instructions du MRCC.

8 corps - 5 hommes et 3 femmes - ont été relevés au fond du canot. Les victimes sont vraisemblablement mortes d’asphyxie et présentaient des signes de brûlures, dûes au mélange de carburant et d’eau de mer .

Pendant les opérations de transbordement des 119 naufragés, opérées par les sauveteurs de SOS MEDITERRANEE en coopération avec l’ONG ProActiva et l’équipage du Santa Lucia, les survivants ont raconté être partis des côtes pendant la nuit “vers 3 ou 4 heures du matin” et avoir été secourus aux alentours de 15h ce mardi.

Les cadavres placés dans des body bags de plastique blanc, ont été placés sur le pont avant du bateau, et ont été transférés mercredi soir à bord du Vos Hestia de l’ONG Save The Childre, bateau de sauvetage équipé d’une chambre mortuaire.

“La tragédie continue en Méditerranée et les ONG comme SOS MEDITERRANEE sont les témoins directs de ce drame humain. Depuis le début de nos opérations il y a 18 mois, nous ne cessons de le répéter : l’urgence absolue est de déployer des moyens de sauvetage dignes de ce nom et à la mesure de la tragédie. Car nous pouvons éviter ces milliers de morts annoncées a déclaré Sophie Beau, co-fondatrice et vice-Présidente de SOS MEDITERRANEE International.

Mercredi : 270 personnes secourues. Un homme blessé par balles évacué d’urgence

Mercredi 2 août, sur instruction du MRCC toujours, l’Aquarius a été appelé à procéder à deux sauvetages dans la zone est de Tripoli.

En fin de matinée, 17 personnes, toutes originaires de Libye, ont été secourues à bord d’une petite embarcation de tourisme. Le signal de détresse de cette embarcation avait été reçu par le MRCC Rome qui ensuite, conformément aux règlements internationaux, a coordonné l’opération de sauvetage, ordonnant à l’Aquarius de porter secours à cette embarcation.

Parmi les 17 passagers secourus, certains étaient en déshydratation avancée. Ils ont indiqué aux journalistes de l’AFP et du Huffington Post UK embarqués à bord de l’Aquarius, être des artistes et avoir fui leur pays en raison des menaces pesant sur “la liberté d’expression” en Libye.

Quelques heures plus tard mercredi, toujours dans les eaux internationales à l’est de Tripoli, 255 personnes à bord d’un bateau en bois ont été signalées au MRCC Rome, qui a donné instruction à l’Aquarius de procéder aux opérations de sauvetage.

“Le bateau était surchargé et aurait pu chavirer à tout instant” a indiqué le coordinateur des secours de SOS MEDITERRANEE.

Un jeune somalien de 19 ans, présentant de graves blessures par balles à l’abdomen a été immédiatement pris en charge et stabilisé par l’équipe médicale de MSF. La gravité de ses blessures a exigé l’évacuation du patient vers un navire de guerre espagnol , duquel il devait être ensuite évacué d’urgence par hélicoptère vers Malte.

Les 255 personnes - dont des femmes et enfants - secourues à bord du bateau en bois étaient essentiellement originaires d’Erythrée .

Après une longue journée de sauvetage en mer, le MRCC Rome a ensuite requis le transfert des 272 naufragés sains et saufs à bord du Vos Hestia de l’ONG Save The Children, mais aussi des 8 cadavres retrouvés la veille au fond d’un canot pneumatique. L’Aquarius reste ainsi dans les eaux internationales prêt à intervenir sur d’autres opérations de sauvetage.

“Les opérations de ces dernières heures démontrent que les transferts de rescapés d’un bateau à un autre sont cruciaux pour optimiser les capacités de sauvetage alors que les traversées périlleuses continuent. Ces opérations complexes attestent aussi que le professionnalisme des équipes de SOS MEDITERRANEE et MSF qui opèrent à bord de l’Aquarius, permet d’éviter de nouvelles tragédies et de sauver in-extremis des personnes en danger de mort imminente” a déclaré Sophie Beau, co-fondatrice et vice-Présidente de SOS MEDITERRANEE International.

Depuis le début de l’année 2017, l’Aquarius a accueilli à son bord 10.803 personnes. 8.652 ont été secourues directement par les équipes de SOS MEDITERRANEE, 2151 ont été accueillies à bord après un transbordement.

Retour au journal de bord