menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 06/09/2016

« Prendre soin »

La raison d’être de SOS MEDITERRANEE c’est de sauver des vies, une mission qui permet littéralement de hisser hors de l’eau des personnes qui seraient, sinon, promises à une mort certaine. Cet impératif du sauvetage s’accompagne d’un devoir de protection et d’un prendre soin tout aussi vital dans notre mission sur l’Aquarius.

Il s’agit, tout d’abord, d’accueillir les rescapés à bord avec un sourire, des mots de bienvenue, une accolade ou une embrassade parfois, tant d’émotions assaillant parfois ceux qui échappent de justesse à la mort et ceux qui les accueillent. Que ces personnes se sentent bienvenues et simplement reconnues comme égaux par les citoyens qui leur viennent en aide sur notre bateau.  

La présence d’une équipe internationale, de membres d’équipage d’origine ghanéenne, d’un médiateur culturel érythréen, de sauveteurs ou de médecins arabophones, permet ensuite de communiquer avec les rescapés et d’échanger au moins quelques mots dans leur propre langue.

Ce sont ensuite les équipes de notre partenaire médical Médecins sans Frontières - infirmiers, sage-femme, médecin - qui prodiguent des soins médicaux urgents aux personnes qui en ont le plus besoin : détresse respiratoire, déshydratation, brûlures, blessures... qui témoignent des violences subies sur le territoire libyen, parfois même au moment de l’embarquement. Des femmes enceintes, dont beaucoup ont été victimes de violences sexuelles sur leur parcours, vont pouvoir bénéficier d’une consultation médicale pour la première fois de leur grossesse – mais aussi d’une écoute attentive et bienveillante, d’un soutien psychologique indispensable face à tant d’épreuves, de traumatismes, d’humiliations.

L’attention particulière prodiguée aux mineurs - près d’un quart des rescapés – est tout autant nécessaire. Des bébés, de jeunes enfants, des adolescents « mineurs non accompagnés » qui arrivent à bord mutiques, sidérés, traumatisés. Tous vont recevoir des habits, des soins spécifiques et pour les plus jeunes, une peluche et les cajoleries des membres d’équipage !

Nos « invités » - c’est souvent ainsi qu’ils sont désignés par nos équipes à bord - se voient tous remettre dès leur arrivée, un kit d’accueil comprenant de l’eau, de la nourriture, des vêtements secs qui vont leur permettre de reprendre des forces et de se ressourcer.

Enfin, pendant les retours au port, les membres d’équipage recueillent la parole précieuse et les témoignages des rescapés, mais ont aussi le plaisir d’échanger, de discuter de l’avenir, de rire, de chanter ou parfois même de danser, entraînés à célébrer ensemble ces moments d’humanité partagée.

Par Sophie Beau

Crédits Photos : Marco Panzetti

Retour au journal de bord