menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 28/03/2016

Troisième sauvetage de l'Aquarius, 378 personnes recueillies

En ce lundi de Pâques, l’Aquarius a reçu un appel du Centre de Coordination des Secours Maritimes de Rome indiquant une embarcation en détresse au large des côtes libyennes. L’opération a eu lieu à 11h15 (heure française).

Au total, ce sont 132 personnes dont 122 jeunes hommes, 7 femmes et 3 jeunes enfants (des jumeaux de 13 mois et un bébé de 7 mois) qui ont été sauvées d’une noyade imminente. Elles viennent pour la plupart de Gambie, Mali, Guinée Conakry, Sénégal, Côte d’Ivoire, Nigéria et Sierra Leone.

Les opérations de sauvetage se sont bien passées. Les rescapés ont été immédiatement pris en charge par l’équipage, les équipes de SOS MEDITERRANEE et de Médecins du Monde présents à bord. Les rescapés sont, en majorité, en bonne condition physique et psychique, malgré l’épuisement lié à la traversée.

Peu après cette opération de sauvetage, l’Aquarius a accueilli cet après-midi 246 migrants secourus auparavant par un navire des gardes côtes italiens, puis transbordés sur le bateau de SOS MEDITERRANEE.

Suivant les instructions du Centre de Coordination Maritime de Rome, l’Aquarius se dirige maintenant vers le port d’Augusta en Sicile, où il débarquera les rescapés mercredi matin.

En l’espace d’un mois, ce sont 571 personnes qui ont été recueillies à bord de l’Aquarius. SOS MEDITERRANEE a annoncé la semaine dernière la poursuite de ses opérations en mer jusqu’à la fin de l’année 2016, le contrat d'affrètement du bateau ayant été prolongé en conséquence.

Nous vous rappelons que chaque euro issu des dons soutient l'effort, permettant de financer l'équipage, le matériel médical, le fuel et le bateau, et que vos dons contribuent directement à sauver des vies.

don.sosmediterranee.org

Crédits photo : Patrick Bar 

Retour au journal de bord