menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 05/07/2016

Un départ précoce

À peine partis, nous avons 116 personnes sur notre pont. 

Depuis ce matin, l’équipe de l’Aquarius s’est efforcée de tout préparer et tout organiser— pour demain, mardi, notre première journée officielle dans la zone SAR. Ce matin, on a reçu nos formations en premiers soins et un dernier séminaire théorique sur le déploiement des bateaux. En après-midi on allait mettre nos compétences en pratique lors des entrainements. Les bateaux étaient à peine dans l’eau quand on a entendu par la radio le message : “Arrêtez l’entrainement !” 

Plus vite que prévu, il fallait mettre nos compétences en pratique. Un groupe de migrants de l’Afrique de l’Ouest, 116 en total, avaient été secourus par un vaisseau naval italien avant d’être transférés vers un navire commercial qui n’avait pas les ressources pour les accueillir. On nous a demandé de les accueillir chez nous.  Heureusement, on était préparés. Sans incident particulier, nos SAR les plus expérimentés les ont amené à bord pendant que les nouveaux observaient attentivement. Épuisés, les migrants, majoritairement très jeunes, s’allongent tranquillement dans leur nouveau dortoir au ciel ouvert.    

Maintenant, on continue notre chemin vers le sud, en attendant de nouveaux sauvetages. Pour nous tous, ça ne fait que commencer. 

Par Ruby Pratka

Crédits Photos : Anna Psaroudakis

Retour au journal de bord