menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 26/03/2017

Une coopération efficace des bateaux humanitaires pour secourir les naufragés en Méditerranée

L’Aquarius de SOS MEDITERRANEE, et le Iuventa de l’ONG Jugend Rettet ont porté assistance à 645 personnes ce week-end. Une femme a été retrouvée morte au fond d’un canot.

La météo s’annonçait mauvaise sur la Méditerranée ce week-end, avec des vagues de plusieurs mètres qui rendaient peu probables les départs de petites embarcations des côtes libyennes. Il a suffi d’une courte accalmie et quelques heures plus tard les premiers appels de détresse mobilisaient l’ensemble des bateaux humanitaires pour enchaîner une série d’opérations de sauvetage.

L’Aquarius a été mobilisé samedi vers 23h par le MRCC (Maritime Rescue Cooperation Center) pour partir à la recherche de 3 bateaux pneumatiques en perdition au Nord des côtes libyennes. Le temps de se rendre sur les lieux et de repérer ces embarcations, et les équipes de l’Aquarius procédaient entre minuit et 4h du matin à l’évacuation de 376 personnes. De nombreuses personnes originaires de Guinée Conakry, du Nigéria et d’autres pays africains mais aussi du Bangladesh. Macabre découverte au fond d’un des canots où le corps d’une femme a été retrouvé sans vie.

À peine ces sauvetages terminés, les équipes de SOS MEDITERRANEE enchaînaient avec le transfert de 269 personnes secourues par le navire Iuventa. L’opération s’est bien déroulée grâce à une bonne collaboration entre les deux associations. 645 personnes sont actuellement à bord de l’Aquarius qui continue à patrouiller dans la zone en attendant de nouvelles instructions du MRCC.

Pendant cette nuit de samedi à dimanche, les canots de sauvetage des ONGs allemandes Sea Eye et Sea Watch on secouru un bateau en bois avec plus de 400 personnes à bord qui ont ensuite été transférées vers le navire Prudence de l’ONG MSF.

La collaboration efficace entre les bateaux humanitaires des ONGs européennes a permis, une fois encore, de sauver de nombreuses vies. Sans le déploiement de ces moyens exceptionnels, ces hommes, femmes et enfants seraient morts sans laisser aucune trace, et sans intégrer aucun décompte ni statistique officiels.

Au total, 15 667 personnes ont été secourues en un peu plus d'un an, depuis le 26 février 2016, dont 11 069 d'une embarcation en détresse et 4 598 après un transbordement.

Crédit photos: SOS MEDITERRANEE / Patrick Bar

Retour au journal de bord