menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Aquarius
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 25/10/2018

"Vague Orange" en Europe : 40 000 citoyens se mobilisent pour l'Aquarius et le sauvetage en mer

« Devoir d’assistance bafoué, naufrage de l’Humanité », « un drapeau pour le bateau » ou encore « Silence on se noie » … Voilà quelques-uns des slogans qu’ont fait résonner de Bastia à Quimper, de Saint-Pierre-de-la-Réunion à Biarritz en passant par Berlin, Palerme, Paris ou Bruxelles, plus de 40 000 personnes, en France et en Europe, le samedi 6 octobre dernier.

 

Un appel à rassemblement citoyen pour défendre l’Aquarius et le sauvetage en mer

 

Tout a commencé par un appel à la mobilisation lancé par SOS MEDITERRANEE pour que des rassemblements citoyens s’organisent derrière un seul mot d’ordre : sauver l’Aquarius et le sauvetage en mer Méditerranée centrale, criminalisés depuis plusieurs mois. Un élan de solidarité spontané des citoyens qui n’était pas sans rappeler la création même de l’association à l’initiative de la société civile en 2015.

Ainsi en ce mois d’octobre 2018, 5 ans après le terrible naufrage de Lampedusa qui avait suscité une indignation dans toute l’Europe, il s’agissait de défendre les principes même du sauvetage en mer et l’obligation d’assistance à personne à danger. Depuis plusieurs mois, ces derniers ont été remis en cause par l’acharnement dont ont été l’objet l’Aquarius et les navires humanitaires présents sur l’axe migratoire le plus mortel au monde.

En quelques jours, l’équipe salariée, les 13 antennes bénévoles de l’association présentes sur le territoire français, d’autres organisations, des associations et des citoyens en France mais aussi en Allemagne, en Belgique, en Italie ou encore en Espagne, se sont mobilisés pour organiser des rassemblements et témoigner ensemble de leur soutien au navire. L’Aquarius est en effet bloqué à Marseille suite à la décision prise par les autorités panaméennes de lui retirer son pavillon.

 

Un message universel d’humanité et de solidarité

 

Oubliés l’espace d’une journée les attaches partisanes ou les autres mots d’ordre, chacun entendait se mettre au service d’une cause simple :  sauver des vies en mer. « Nous portons un message universel autour des valeurs d’humanité et de solidarité, du respect de la vie, de la dignité humaine, des droits humains, du droit maritime international » rappelait Sophie Beau, directrice de SOS MEDITERRANEE France, quelques jours auparavant.

Des rassemblements statiques, des défilés ont été préparés pour cette après-midi du 6 octobre avec un mot d’ordre pour les manifestants: le port d’un vêtement orange comme signe distinctif pour rappeler la couleur des gilets de sauvetage, des bouées et de la coque de l’Aquarius.

 

71 rassemblements en France et en Europe

 

 

Une mobilisation qui a rassemblé dans les métropoles comme dans les petites villes (voir la carte des rassemblements), plus de 40 000 citoyens, comme cette dame dans le Vaucluse qui précisait qu’elle avait « rarement manifesté » mais qu’elle ne pouvait « pas cette fois rester sans rien faire ». Ou encore cette étudiante française installée à Madrid qui a traduit en espagnol le kit de mobilisation fourni par SOS MEDITERRANEE et l’a diffusé sous forme d’affichettes pour mobiliser le plus grand nombre.

Citoyens, marins, humanitaires, secouristes, artistes, intellectuels, associations, entreprises, mouvements religieux, syndicats et collectivités publiques ont rejoint les rassemblements ; des anonymes mais aussi des personnalités comme l’humoriste Charline Vanhonaecker, l’écrivain Daniel Pennac ou encore l’acteur Charles Berling.

Qu’ils soient des milliers à Marseille, Paris, ou Montpellier ou une poignée à Saint-Omer, tous avaient à cœur de dire non à ceux qui s’opposent au devoir élémentaire du marin : secourir ceux qui sont en détresse en mer.

 

Une mobilisation qui continue : plus de 258 000 signatures déjà collectées

 

Dans les cortèges, circulait aussi la pétition « Sauvons l’Aquarius et le sauvetage en mer » qui a déjà recueilli plus de 258 000 signatures.

Lancée le 28 septembre dernier, elle rassemble les citoyens qui se retrouvent derrière le message simple porté par SOS MEDITERRANEE  : « on ne peut pas laisser une personne se noyer sans lui tendre la main. Le devoir d’assistance est un impératif légal et moral. »

Une mobilisation que SOS MEDITERRANEE entend prolonger et amplifier pour obtenir un pavillon et permettre à l’Aquarius de reprendre la mer au plus vite et poursuivre sa mission de sauvetage. Alors que toute l’équipe de l’association est à pied d’œuvre pour obtenir un nouveau pavillon, elle invite tous les manifestants du 6 octobre et les signataires à relayer massivement sa pétition.

Signez et partagez la pétition, disponible désormais en 9 langues :  https://you.wemove.eu/campaigns/sauvons-l-aquarius-et-le-sauvetage-en-mer

 

Photos : Christine Dancausse, Michel, Isabelle Vali, Sara Quod, Philippe, Corinne Montana, Céline Bianchini, Matthieu Guingouain, Isabelle Vali, Claire, Marie Lazarine Poulle,

Montage Vidéo : Camille Darley

 

Retour au journal de bord