menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Ocean Viking
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 11/01/2022

[COMMUNIQUÉ] L’Ocean Viking à nouveau détenu dans un port italien

Après plus de 11 heures d'inspection le 10 janvier 2022, l'Ocean Viking, navire de sauvetage affrété par l'organisation européenne de recherche et de sauvetage en mer SOS MEDITERRANEE et opéré en partenariat avec la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), est bloqué dans le port de Trapani, en Sicile. Un peu plus d'un an après avoir été libéré d'une détention administrative de cinq mois en 2020, l'Ocean Viking est à nouveau détenu, pour des raisons qui n'ont rien à voir avec la détention précédente.

 

Crédit photo : Anthony Jean / SOS MEDITERRANEE

 

Après la mise en détention de l'Ocean Viking en juillet 2020, SOS MEDITERRANEE, en coopération avec l'armateur de l'Ocean Viking et les autorités de l'État du pavillon norvégien, a entrepris des efforts administratifs et techniques pour répondre aux nouvelles normes de sécurité imposées par les autorités italiennes. En décembre 2020, un nouveau contrôle de l'État du port - une inspection des navires étrangers dans les ports nationaux - a confirmé que toutes les exigences étaient respectées et que toutes les déficiences constatées lors de l'inspection précédente avaient été rectifiées. En 2021, les équipes de l'Ocean Viking ont secouru et mis en sécurité 2 832 hommes, femmes et enfants au cours de 33 opérations de sauvetage.  

 

Depuis le mois dernier, l'Ocean Viking remplissait les conditions pour une nouvelle inspection dans le cadre des contrôles réguliers de l'État du port prévus par le Mémorandum de Paris (Paris MoU). Cette nouvelle inspection a eu lieu hier. Cette fois, les principales déficiences relevées par les agents de contrôle concernent une nouvelle zone du navire : les structures à base de conteneurs positionnées sur le pont arrière de l'Ocean Viking. Au cours de cette inspection, il a été estimé que ces structures, ajoutées au navire pour abriter les rescapé.e.s et contenir l'équipement nécessaire à notre travail de sauvetage, devraient être enregistrées dans une catégorie différente. La certification de ces structures en tant que cargaison est remise en question, deux ans et demi après que le dispositif ait été installé dans un chantier naval professionnel et validé par tous les organismes de réglementation concernés. Depuis le début de nos opérations avec l’Ocean Viking, 5 108 personnes ont été secourues en mer et mises à l'abri dans ces structures.  

 

"Nous regrettons l'extrême minutie déployée pour les examens de notre navire. Cette inspection est le sixième contrôle auquel l'Ocean Viking est soumis depuis le début de ses opérations en Méditerranée centrale en août 2019. Cet arrêt va entraîner un retard dans la reprise de nos opérations alors que 2021 a été l'année la plus meurtrière en Méditerranée centrale depuis 2017. Sur le seul mois de décembre, au moins 240 personnes* se sont noyées aux portes de l'Europe. Les navires humanitaires tels que l'Ocean Viking, qui comblent le vide laissé par les États européens, sont essentiels pour éviter ces naufrages à répétition ", déclare Fabienne Lassalle, directrice générale adjointe de SOS MEDITERRANEE France. 

 

Nous allons maintenant nous concerter avec notre armateur, les administrations maritimes et les agences de régulation pour mettre en œuvre les mesures et les formalités administratives qui garantiront une libération rapide de l’Ocean Viking afin de reprendre au plus vite notre mission pour sauver des vies en mer.  

 

* Source : Projet "Migrants Disparus", de l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM)

Retour au journal de bord