menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Ocean Viking
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 21/01/2021

[COMMUNIQUÉ] Les collectivités territoriales s’engagent et lancent une plateforme solidaire

Paris, le 21 janvier 2021

Face à l’urgence humanitaire en Méditerranée et alors que les États européens se désengagent toujours plus de leurs responsabilités en matière de secours en mer, plusieurs collectivités locales françaises ont décidé d’agir aux côtés de SOS MEDITERRANEE. Elles lancent aujourd’hui la                  « Plateforme des collectivités solidaires avec SOS MEDITERRANEE » et appellent toutes les collectivités de France à les rejoindre.

 

Depuis 2016, l’association civile européenne de sauvetage en mer SOS MEDITERRANEE a porté secours à 31 799 personnes en détresse, sur la route migratoire la plus mortelle au monde, la Méditerranée centrale.

En 2020, l’association a reçu le soutien d’un nombre croissant de collectivités territoriales, qui affirment l’inconditionnalité du sauvetage en mer.

En 2021, à l’initiative du Département de Loire-Atlantique, de la Ville de Paris et de la Région Occitanie, ces collectivités mettent en place « La plateforme des collectivités solidaires avec SOS MEDITERRANEE », afin de fédérer un maximum de communes, de départements et de régions autour de la mission de l’association. Ces collectivités apportent un soutien financier indispensable à SOS MEDITERRANEE. Elles constituent également une caisse de résonance pour les citoyennes et les citoyens mobilisés dans leurs territoires, en facilitant leurs actions de témoignage et de sensibilisation.

« On ne laisse pas mourir les gens en mer : c'est un principe de base, c'est un principe universel, c'est un principe élémentaire, estime Philippe Grosvalet, président du Département de Loire-Atlantique. C'est un principe dans lequel tous les citoyens et toutes les collectivités doivent pouvoir s'engager. En juillet 2019, le Département s’est engagé pour la première fois aux côtés de SOS MEDITERRANEE en attribuant une aide financière inédite de 500 000 euros. A travers ce soutien fort, et renouvelé en 2020 à hauteur de 250 000 euros, le Département de Loire-Atlantique espère susciter un élan de générosité des collectivités locales, petites et grandes, en appui des citoyens qui par leurs dons permettent à cette association de sauver des vies. »

« Les drames qui se jouent en Méditerranée se poursuivent inlassablement sans pour autant susciter la mobilisation nécessaire des Etats concernés. La solidarité qui guide l’engagement de SOS MEDITERRANEE est inscrite dans l’histoire même de l’Occitanie, terre d’accueil à l’humanisme profondément ancré et fièrement revendiqué. C’est pourquoi nous nous tenons à leurs côtés depuis maintenant plusieurs années. Les collectivités ont un rôle essentiel à jouer dans l’accompagnement de ceux qui refusent d’abandonner des vies. Je souhaite ici renouveler tout mon soutien à l’association et encourager les responsables locaux à prendre part à cet élan collectif », Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

« Chaque jour des enfants, des femmes, des hommes quittent leur pays dans l’espoir d’une vie meilleure. Trop nombreux périssent tragiquement en mer. Pour celles et ceux qui arrivent sur notre territoire, ils sont contraints à l’errance, attendant désespérément d’être pris en charge.  Je refuse de fermer les yeux sur cette réalité intolérable. Fidèle à sa devise, Fluctuat nec mergitur, Paris a soutenu SOS MEDITERRANEE dès sa création en 2015. Aujourd’hui, à travers notre adhésion à la plateforme des collectivités solidaires, nous réaffirmons notre identité de ville-refuge. En mer et sur terre, nous devons construire collectivement une réponse au défi que pose l'accueil des réfugiés en France et en Europe, dans le respect des droits humains et des valeurs de notre République. » Anne Hidalgo, Maire de Paris.

Pour François Thomas, président de SOS MEDITERRANEE « Les collectivités territoriales constituent une force d’appui essentielle pour faire avancer le plaidoyer de notre association. Et c’est avec le soutien financier de chacune d’entre elles que nous pourrons poursuivre notre mission : sauver des vies en mer ».

 

Cette plateforme de soutien est non partisane. Toute municipalité, intercommunalité, département ou région qui souhaite s’engager aux côtés de SOS MEDITERRANEE peut la rejoindre dès aujourd’hui.

 

Consulter la page “La plateforme des collectivités solidaires” sur le site “Tous sauveteurs” : toussauveteurs.org/Collectivites 

 

A ce jour, 27 collectivités territoriales ont rejoint la plateforme : 

  • Commune d’Alba-la-Romaine
  • Département de l’Aude
  • Commune de Bernières-sur-Mer
  • Ville de Bordeaux
  • Région Bretagne
  • Département du Finistère
  • Ville de Grenoble
  • Département de Haute-Garonne
  • Département de l’Hérault
  • Département d’Ille-et-Vilaine
  • Ville de Lille
  • Ville de Lyon, sous réserve du vote en Conseil municipal le 28.01.2021
  • Département de Loire-Atlantique
  • Ville de Marseille
  • Ville de Montpellier
  • Commune de Mont-Saint-Martin
  • Ville de Nantes
  • Département de la Nièvre
  • Région Occitanie
  • Ville de Pantin
  • Ville de Paris
  • Département des Pyrénées-Orientales
  • Ville de Rennes
  • Ville de Rezé
  • Ville de Saint-Nazaire
  • Commune de Villerupt
  • Ville de Villeurbanne

 

Crédit photo : Hannah Wallace Bowman / MSF

Retour au journal de bord