menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Ocean Viking
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 09/10/2021

[DERRIÈRE L’OBJECTIF] « Une photo peut être l’étincelle qui déclenche un mouvement. » Flavio Gasperini, photographe à bord

Flavio a participé à sa première mission à bord de l’Ocean Viking en juin 2020. En avril 2021, il a recueilli des images du terrible naufrage qui a fait quelque 130 morts. Son travail de photographe en Méditerranée centrale permet de mettre en lumière la situation dans laquelle l’Ocean Viking opère et la précarité des embarcations en détresse en mer.

Photo ci-dessus : Embarcation en détresse, juillet 2021

Je ne pense pas qu'une seule photo, ou même que les photos en général puissent changer le monde. Cependant, je crois que de multiples facteurs se conjuguent pour modifier la façon dont une personne, individuellement, pense une situation d'injustice. En ce sens, une photo peut être l’étincelle qui déclenche un mouvement. Si une personne est déjà en train de prendre conscience d’un problème, et qu’elle voit une photo qui lui parle ou qui la touche, cela peut faire pencher la balance et susciter un changement dans sa façon de penser.

Pour ce qui est des sentiments, honnêtement, j’aimerais que les gens soient en colère face à la situation en Méditerranée centrale. Je pense que si l’on n’est pas en colère devant un contexte comme celui dans lequel nous opérons, il y a quelque chose qui ne va pas. Je crois qu’il est important que nous soyons et que nous restions en colère face à un système qui n’accorde pas la même valeur à toutes les vies humaines.
 

Lire aussi : [DERRIÈRE L’OBJECTIF] « Prenez le bébé avant qu’il ne soit trop tard » Flavio Gasperini ; [DERRIÈRE L'OBJECTIF] « Un arrêt de mort », Flavio Gasperini

Retour au journal de bord