menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Ocean Viking
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 17/12/2019

[CARNETS DE SAUVETEURS] Jour 1

Guillaume, marin-sauveteur actuellement à bord de l'Ocean Viking, décrit la vie quotidienne à bord depuis le départ de notre navire de sauvetage. L'Ocean Viking a quitté le port de Marseille le 14 décembre et se dirige vers la Méditerranée Centrale pour reprendre sa mission de recherche et de sauvetage en cette période de fêtes de fin d'année.

 

Jour 1 à bord de l'Ocean Viking

 

"Marseille est arrivée et Marseille est repartie. L'Ocean Viking cavale dans une mer qui hésite entre horizontalité et verticalité. Nous sommes des pantins vacillant à son bord, bons pour le lit et les médicaments. La lumière de décembre lèche les Calanques du matin. C'est le premier jour, après il y a les autres, alors on commence par le début, c'est comme ça qu'il faut faire : entraînements, réunions, maintenance, checks... Brancardage, réanimation cardio-pulmonaire (RCP), on revérifie ce qui a été vérifié, on prépare le pire. Quand la Méditerranée le veut bien. 31 membres d’équipage s'amarinent et goûtent le rythme du Soleil et de la Lune. Oubliez les samedis, les dimanches ou les autres, tout ça c'est pareil. La météo nous offre quelques heures pour l'entraînement avec les semi-rigides, nos canots de sauvetage, à l'eau. Salopette/gilet de sauvetage/bottes/casque/frontale/gants, nous sommes fidèles à la radio UHF installée sur la poitrine. Les regards sont droits, les voix donnent.

 

Je suis dans l'équipe assignée au pont, entre la passerelle (à la coordination) et les semi-rigides sur l'eau en intervention de sauvetage. S'il faut une « banane » (engin de flottaison), on envoie une « banane », s'il faut un raft, un raft, s'il faut débarquer ou embarquer nos collègues, nous sommes là. Chacun d'entre nous sait et a confiance. La Corse et la Sardaigne ne sont pas loin, la zone de recherche et de sauvetage libyenne un peu plus, après le cap Bon. C'est là que nous allons."

 

Au sujet de Guillaume

 

Guillaume est né en 1986 à Redon en Bretagne. Avant de devenir marin-sauveteur, Guillaume travaillait dans des centres de rééducation comme éducateur sportif auprès de personnes en situation de handicap moteur et de déficience intellectuelle. Cette expérience lui a permis de se rapprocher de personnes vulnérables, de mieux comprendre leurs sensibilités et tenter ainsi de mieux leur venir en aide. Ces deux dernières années, il a été marin-sauveteur et skipper. Il a aussi livré des voiliers à travers l'Atlantique et possède différentes expériences professionnelles dans le domaine de la pêche. Guillaume a décidé de rejoindre SOS MEDITERRANEE cette année et fait partie de l'équipe de recherche et de sauvetage à bord de l'Ocean Viking depuis novembre 2019.  

 

Crédits photo : Faras Ghani / Al Jazeera

Retour au journal de bord