menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Ocean Viking
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 22/01/2021

Premiers sauvetages de l'année pour l'Ocean Viking, seul navire humanitaire en Méditerranée centrale

Jeudi 21 janvier et vendredi 22 janvier, les équipes de SOS MEDITERRANEE à bord de l'Ocean Viking ont porté secours à 374 personnes au cours de trois opérations de sauvetage dans les eaux internationales. Parmi les rescapé.e.s, on recense 165 mineur.e.s, dont près de 80 % ne sont pas accompagné.e.s et 21 sont des nouveau-nés ou des enfants de quatre ans et moins. 48 femmes ont été secourues de ces bateaux de fortune surchargés, inaptes à la navigation. Quatre d'entre elles étaient enceintes et 32 voyageaient seules. Pour l'une d'entre elles, Nadine, une évacuation médicale a été demandée afin de prodiguer des soins médicaux d’urgence à terre rendus nécessaires en raison d’une grossesse avancée présentant des risques élevés.

Les rescapés ont pu débarquer le 25 et 26 janvier dans le port d'Augusta en Italie. Un soulagement alors que les conditions météo commençaient à se dégrader en mer.


L'Ocean Viking est l'un des seuls navires humanitaires opérant en Méditerranée centrale. L’association lance un appel d’urgence à celles et ceux qui partagent nos valeurs d’humanité et de solidarité et qui refusent de laisser des milliers de personnes mourir en mer Méditerranée sans leur porter secours.

 

L'Ocean Viking a quitté le port de Marseille le lundi 11 janvier après s'être réapprovrisionné et avoir embarqué nos équipes, soumises à une quarantaine de 10 jours et à plusieurs tests COVID-19 tous négatifs.

Après cinq mois de blocage par les autorités italiennes, l'Ocean Viking avait été libéré le 21 décembre dernier. Suite à une nouvelle inspection des garde-côtes italiens, les autorités italiennes avaient jugé que l’Ocean Viking était conforme à leur interprétation des règles de sécurité maritime. La détention du navire avait donc été levée. Après des mois de discussions avec les parties concernées et des aménagements longs et coûteux, nous sommes soulagés d'avoir pu reprendre notre mission de sauvetage dès le début d'année 2021.

Cette bonne nouvelle est le résultat du travail acharné de nos équipes, et le fruit d’un soutien constant de milliers de citoyens européens !

Il y a urgence ! Depuis 2014, au moins 20 000 personnes sont mortes noyées en Méditerranée, un chiffre qui ne comptabilise pas toutes celles disparues sans témoin. Pour éviter ces naufrages, il est indispensable que des navires viennent se porter à leur secours.

En hiver, notre présence en mer est essentielle et vos dons indispensables pour continuer notre mission de sauvetage. Ensemble, nous avons le pouvoir de sauver des vies en mer !

 

 

NB : Votre don ouvre droit à une déduction fiscale. 66% du montant de votre don est déductible de vos impôts sur le revenu. Ainsi un don de 30€ ne vous coûtera que 10,30€ si vous êtes imposable. 

Retour au journal de bord