menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Ocean Viking
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 25/06/2021

[PAROLE D’UN SAUVETEUR] Guillaume : « La nuit, le vent, la houle... le concours parfait vers le pire. »

Membre de l'équipe de recherche et de sauvetage, Guillaume a rejoint SOS MEDITERRANEE pour la première fois en 2019. De l’un de ses carnets de sauvetage [1]les bénévoles de l'association ont tiré une capsule pédagogique qui sera utilisée dans le cadre de la sensibilisation scolaire. 

 

C'est dans le cadre de la mission de témoignage portée par SOS MEDITERRANEE que Karine et Brigitte, bénévoles marseillaises, ont lu et mis en images le témoignage de Guillaume, marin-sauveteur à bord de l’Ocean Viking, publié le 20 décembre 2019. 

Après la réalisation des quatre capsules Paroles de rescapé.e.s [2]à partir de témoignages de personnes secourues par l’un des navires de SOS MEDITERRANEE, la vidéo “Parole d’un sauveteur” veut mettre en lumière l’expérience d'un membre de l’équipe de sauvetage à bord dl’Ocean Viking, afin de témoigner de la situation en Méditerranée centrale. 

 

Transcription du témoignage de Guillaume 

« Il est 5 heures. Une foule serrée dans l'impasse d'un pneumatique en partie dégonflé espère sortir du noir.  

Le soleil décapsule le jour sur 112 têtes brunes qui enfilent les gilets de sauvetage distribués par Basile, qui coordonne l'opération sur l'eau. Malgré la proue du pneumatique éventrée, l'extraction des rescapés se fait en sécurité [...] 

À l'échelle d'embarquement de l'Ocean Viking, je donne des mains qui deviennent des ailes. Des nourrissons, enfouis au creux de minuscules gilets de sauvetage, se retrouvent dans mes bras. Avec Massimo, on se relaie pour les bébés. On veut chacun son tour boire leur regard. Puis leurs mains encore, et nos mains encore, se joignent en poignées salvatrices pour hisser les survivants à bord. 

 
Le même jour, à la nuit, un autre sauvetage. Sur une mer qui s'est gavée de vent, apparaît, pantelante, une barque en bois pleine à craquer dans le halo du navire. La manœuvre du barreur transpire la panique et la proue percute la coque d'acier de notre navire mère, qui se retrouve à couple du leur. Certains tentent de s'accrocher, mettant en péril l'équilibre de leur fragile embarcation. 

La nuit, le vent, la houle... le concours parfait vers le pire. 

Et pourtant après leur passage en enfer, peut-être ont-ils sur la mer trouvé finalement leur bonne étoile en arrivant vivants à bord de l'Ocean Viking ? » 


[1]  Retrouvez tous les carnets de sauvetage écrits par Guillaume lors de la cinquième mission de l'Ocean Viking, en décembre 2019 : Jour 1Jour 4Jour 7 et Jours 9 et 10

[2] Consultez les témoignages de Osei, Abdoul-Rachid, Sofiane et Yasmine issus des capsules Paroles de rescapé.e.s

 

Montage : Brigitte, bénévole

Voix : Karine, bénévole

Son : Radio Bam

Crédit photo : Hannah Wallace Bowman / MSF

Retour au journal de bord