menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Ocean Viking
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 09/08/2021

[RÉCAP] Opérations en mer – 555 personnes secourues en Méditerranée centrale

Le 24 juillet, l’Ocean Viking a quitté le port d’Augusta en Sicile et a mis le cap sur la Méditerranée centrale. Samedi 31 juillet et dimanche 1er août, nos équipes ont mené six opérations de sauvetage et ont porté secours à 555 personnes en détresse. Parmi les rescapé.e.s figurent 39 femmes dont cinq sont enceintes et 119 mineur.e.s dont 94 non accompagné.e.s. Le plus jeune des rescapé.e.s a seulement trois mois. A la suite de plusieurs jours de blocage en mer, l'Ocean Viking a finalement accosté le 8 août dans le port de Pozzallo, en Sicile. Le 11 août, le débarquement des 549 rescapé.e.s à bord a touché à sa fin. 

 

Récapitulatif : 

Le 8 août 2021, l'Ocean Viking a accosté dans le port de Pozzallo, en Sicile. Le débarquement des rescapé.e.s à bord s'est terminé le 11 août après-midi. 

 

  • 11 août 2021 : Le débarquement des 549 rescapé.e.s secouru.e.s par l'Ocean Viking est terminé. Le processus a duré 4 jours. Ces personnes ont passé jusqu'à 12 jours sur notre navire. L'équipe à bord commencera dès demain une quarantaine de 10 jours. 

 

  • 10 août 2021 : Le troisième jour de débarquement des rescapé.e.s secouru.e.s le 31 juillet et le 1 août touche à sa fin. 56 personnes vont passer une nuit de plus à bord de l'Ocean Viking, amarré dans le port de Pozzallo, en Sicile. 

 

  • 10 août 2021 : Début du troisième jour de débarquement à Pozzallo, en Sicile pour les rescapé.e.s à bord de l'Ocean Viking. Dans la matinée, 255 personnes secourues en Méditerranée il y a dix jours étaient encore à bord. 

 

  • 9 août 2021 : le débarquement s'est arrêté en fin de journée à Pozzallo, en Sicile. 197 rescapé.e.s ont quitté l'Ocean Viking dans la journée, dont des familles et des mineur.e.s. 255 personnes sont toujours à bord. 

 

  • 9 août 2021 : Dans la matinée, 88 rescapé.e.s ont débarqué de l'Ocean Viking. 364 personnes attendent toujours à bord. Les rescapé.e.s sont totalement épuisé.e.s. Le débarquement est interrompu et reprendra plus tard dans l'après-midi. 

 

  • 9 août 2021 : Le débarquement des rescapé.e.s secouru.e.s par l'Ocean Viking a repris à Pozzallo, en Sicile. Dans la matinée, 452 rescapé.e.s étaient toujours à bord. Les premiers à débarquer sont les mineur.e.s non accompagné.e.s et les familes enccore à bord. 

 

  • 8 août 2021 : Seul.e.s 97 rescapé.e.s ont débarqué de l'Ocean Viking, des mineur.e.s non accompagné.e.s et des patient.e.s référé.e.s. 452 hommes, femmes et enfants restent à bord. 

 

  • 8 août 2021 : L'Ocean Viking a accosté dans le port de Pozzallo, en Sicile. Le débarquement des rescapé.e.s a débuté dans la journée. 

 

  • 7 août 2021 : Soulagement pour 549 rescapé.e.s à bord de l'Ocean Viking : le débarquement aura lieu à Pozzallo, en Sicile.

 

  • 7 août 2021 : Rebecca, sage-femme à bord de l'Ocean Viking témoigne de l'état physique et mental des rescapé.e.s à bord. 

 

  • 7 août 2021 : L'Ocean Viking n'a toujours aucune information concernant le débarquement. L'équipe médicale voit de plus en plus de signes de détresse psychologique. La veille, une personne s'est évanouie d'épuisement. Les médicaments commençent également à manquer

 

  • 6 août 2021 : Une troisième évacuation médicale d'un quatrième patient à bord de l'Ocean Viking a dû être réalisée alors qu'aucun port sûr n'a été désigné pour débarquer les 549 rescapé.e.s. Le patient a été évacué par les garde-côtes italiens. 

 

  • 6 août 2021 : Après une nuit difficile due à une mer agitée et au mar de mer parmi les rescapé.e.s, l'Ocean Viking n'a toujours pas reçu d'indication quant au lieu et au moment d'un débarquement

L'état de santé des rescapé.e.s à bord s'aggrave d'heure en heure : augmentation des plaies infectées, douleurs physiques généralisées, épuisement, maux de tête. Le mal de mer entraîne une perte de fluides et une incapacité à s'alimenter.

Toutes les femmes enceintes s'affaiblissent de jour en jour. Presque tous les enfants souffrent de douleurs abdominales, de vomissements, de perte d'appétit. Tous les rescapés doivent débarquer d'urgence dans un port sûr.

 

  • 5 août 2021 : Le débarquement des 550 rescapé.e.s dans un port sûr est urgent. La situation sur le pont se cesse de se détériorer. Avec une mer très agitée, nous craignons pour la santé des personnes secourues depuis 5 jours. L'Ocean Viking et le navire Sea Watch 3 de l'ONG allemande Sea Watch ont besoin d’un port sûr maintenant.

 

  • 5 août 2021 : Nous sommes toujours sans instructions pour débarquer. Deux femmes viennent d'être évacuées de l'Ocean Viking pour des raisons médicales. L'une d'elles a été évacuée avec son enfant de 8 ans. Les trois ont été transférés sur un navire des garde-côtes italiens qui les amènera à Lampedusa. 

 

  • 5 août 2021 : L'intense chaleur et le manque d'espace à bord de l'Ocean Viking augmentent les tensions et la détresse psychologique parmi les rescapé.e.s. De nombreux enfants se plaignent de maux de ventre, de tête, d'épuisement et de perte d'appétit. Un débarquement des rescapé.e.s est urgent. 

 

  • 5 août 2021 : Situation insoutenable pour les 553 rescapé.e.s et l'équipe à bord de l'Ocean Viking. SOS MEDITERRANEE appelle les autorités maritimes à assigner un port sûr sans plus attendre et les Etats de l'UE à réactiver un mécanisme de débarquement soutenant les Etats côtiers. 

 

  • 4 août 2021 : L'Ocean Viking est laissé sans instructions pour débarquer les 553 rescapé.e.s dans un port sûr. Julia, membre de l'équipe de SOS MEDITERRANEE à bord, revient sur les sauvetages du week-end dernier, le manque de coordination persistant des autorités maritimes et l'urgence de débarquer. 

 

  • 3 août 2021 : dans l'après-midi, nos équipes ont demandé une évacuation médicale urgente d'une femme enceinte. Cette dernière et son partenaire ont été transférés sur un navire des garde-côtes italiens. L'Ocean Viking doit encore débarquer d'urgence dans un lieu sûr les 553 resccapé.e.s, victimes de fortes chaleurs sur le pont. 

 

  • 2 août 2021 : dans la journée, "des centaines de personnes ont été signalées en détresse en Méditerranée centrale" explique Luisa Albera, coordinatrice de recherche et de sauvetage à bord de l'Ocean Viking. L'ONG allemande Sea Watch a signalé avoir envoyé dans la journée des Maydays relatifs à au moins trois embarcations en détresse. Plusieurs autres embarcations pneumatiques ont été signalées en danger imminent

Les États côtiers ne peuvent pas être laissés seuls pour secourir celles et ceux qui risquent de mourir en Méditerranée. La solidarité européenne est indispensable. 

 

  • 2 août 2021 : Avec une houle qui s'intensifie et une chaleur étouffante, la condition physique des personnes à bord se détériore : "Beaucoup souffrent du mal de mer. Certains se sont évanouis sur notre pont à cause de la chaleur et de l'épreuve qu'ils ont vécue" explique Francisca, responsable de l'équipe médicale à bord. 

"Certains ont été blessés pendant la traversée, beaucoup souffrent de douleurs corporelles. Nous continuons à évaluer, traiter et surveiller les patients, mais tous les rescapés doivent débarquer dans un lieu sûr dès que possible." 

L'Ocean Viking a demandé un lieu sûr de débarquement à toutes les autorités maritimes compétentes.

 

  • 1er août 2021 : dans l’après-midi, nos équipes ont mené une sixième opération de sauvetage et ont porté assistance à 106 personnes en détresse. Le plus jeune rescapé de cette opération n’a que trois mois.

 

  • 1er août 2021 : l’Ocean Viking a recueilli 253 rescapé.e.s à son bord au cours de cette cinquième opération de sauvetage. Toute la nuit jusqu’au petit matin, avec les ONG allemandes Sea-Watch et Rescqship, les équipes de l’Ocean Viking ont participé au sauvetage critique d’environ 400 personnes d’une grande embarcation en bois qui prenait l’eau.

 

  • 31 juillet 2021 : quatrième sauvetage de la journée : 21 personnes sont secourues et mises en sécurité à bord de notre navire.

 

  • 31 juillet : dans l’après-midi, les équipes à bord de l’Ocean Viking ont effectué deux sauvetages dans les eaux internationales dans la zone de recherche et de sauvetage libyenne. Elles ont ainsi secouru 54 personnes, puis 64 personnes.

 

  • 31 juillet 2021 : les équipes à bord de l’Ocean Viking ont mené une première opération de sauvetage dans la matinée. 57 personnes ont été secourues.

 

30 juillet 2021 :  les équipes à bord de l’Ocean Viking ont recherché pendant plusieurs heures une embarcation en détresse dans la zone de recherche et de sauvetage libyenne. Des navires des garde-côtes libyens étaient présents dans la zone. Dans la soirée et alors qu'il patrouillait, l’Ocean Viking a croisé un de ces navires avec à bord, des rescapés. Nous supposons que davantage d’hommes, de femmes et d’enfants ont été renvoyés aujourd’hui illégalement en Libye, retournant ainsi dans un cycle horrible d’abus et de détention arbitraire.

 

  • 24 juillet 2021 : les équipes à bord de l’Ocean Viking ont mené des exercices en mer après avoir quitté la Sicile plus tôt dans la journée.

 

Plus d’informations sur la 14ème mission de l’Ocean Viking

  • Journal de bord en ligne référençant toutes les étapes de sauvetage en Méditerranée réalisées par les équipes de SOS MEDITERRANEE à bord de l’Ocean Viking
  • Récapitulatif des opérations en mer du 27 juin au 10 juillet 2021 

 

Crédit photo : Flavio Gasperini / SOS MEDITERRANEE

Retour au journal de bord