menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Ocean Viking
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 04/05/2021

[RÉCAP] Opérations en mer depuis le 14 avril - 236 personnes secourues et un naufrage tragique

Le 22 avril, après plusieurs jours dans la zone de recherche et de sauvetage libyenne, l'Ocean Viking est arrivé sur les lieux d'un naufrage meurtrier survenu dans les eaux internationales au large de la Libye. Environ 130 personnes y ont perdu la vie. Le 27 avril, nos équipes ont porté secours à 236 personnes à bord de deux embarcations pneumatiques surchargées en détresse. Dans la matinée du 1er mai, le navire s’est vu attribuer le port d’Augusta, en Sicile, par les autorités italiennes pour le débarquement de 236 personnes rescapées.

En une semaine, les équipes de SOS MEDITERRANEE ont assisté à une catastrophe qui s’aggrave toujours : un naufrage ne laissant aucun.e survivant.e, un sauvetage de deux embarcations pneumatiques surchargées et plusieurs interceptions par les garde-côtes libyens.

 

Chronologie 

  • 1 mai 2021 : le débarquement de l’Ocean Viking de 236 personnes rescapées a commencé à Augusta (Sicile). Parmi elles, plus de la moitié sont des mineur.e.s non accompagné.e.s. Les personnes secourues ont été testées à la covid-19 par les autorités sanitaires italiennes à bord avant de débarquer.

 

Dans la matinée, les autorités italiennes attribuent le port d’Augusta, en Sicile, pour le débarquement de 236 personnes rescapées. 

 

A la suite du naufrage du 22 avril 2021 et compte tenu de la situation toujours dramatique en Méditerranée centrale, SOS MEDITERRANEE demande le rétablissement urgent d’un dispositif européen de recherche et de sauvetage efficace et humain avec une coordination effective, rapide et non exclusive, respectueuse du droit maritime. 

 

  • 29 avril 2021 : l’Ocean Viking demeure en attente d’un lieu sûr de débarquement pour les 236 personnes secourues en mer. De nombreux rescapé.e.s – y compris des mineur.e.s – qui hésitaient à embarquer, effrayé.e.s par la mer agitée et les hautes vagues, ont déclaré à l’équipe médicale à bord avoir été battu.e.s lors de l’embarquement sur les embarcations pneumatiques cette semaine.

 

  • 28 avril 2021 : tôt dans la matinée, des alertes concernant deux embarcations en détresse dans les eaux internationales au large de la Libye ont été relayées à l’Ocean Viking. Pendant les recherches, l’équipe à bord a été témoin de l’interception d’une embarcation pneumatique surchargée par les garde-côtes libyens, qui ont ordonné à l’Ocean Viking de changer de cap. Quelques minutes plus tard, la deuxième embarcation a également été interceptée par les garde-côtes libyens. 

 

Durant l’interception des embarcations, plusieurs rescapé.e.s à bord de l’Ocean Viking ont commencé à montrer des signes d’anxiété et d’inquiétude pour les personnes à bord des embarcations interceptées, ces interceptions ravivant le souvenir d’une expérience similaire. 

 

 

 

  • 27 avril 2021 : l’équipage de l’Ocean Viking porte secours à 236 enfants, femmes et hommes de deux embarcations pneumatiques surchargées en détresse dans les eaux internationales à 32 milles nautiques au large de Zaouïa, en Libye. Plusieurs rescapé.e.s étaient faibles et déshydraté.e.s. Les femmes souffraient de brûlures dues au mélange de carburant  et d'eau de mer; elles avaient également inhalé des émanations toxiques. 114 mineur.e.s non-accompagné.e.s prenaient place à bord. 
  • 25 avril 2021 : l’équipe à bord apprend par Alarm Phone que l’une des embarcations en détresse signalée pour la première fois mardi soir aurait atteint la Tunisie. L’équipe à bord a recherché cette embarcation toute la journée de mercredi, en espérant que les 42 personnes à bord de l’embarcation avaient survécu et qu’elles étaient en sécurité. 

 

  • 23 avril 2021 : Alessandro, membre de l’équipe de sauvetage à bord de l’Ocean Viking, livre un témoignage poignant : il évoque la recherche désespérée de deux embarcations en détresse ainsi que le  deuil des équipes qui ont retrouvé l'épave de l'une d'entre elles et les corps de plusieurs victimes. 

 

  • 22 avril 2021 : après des heures de recherche, l’équipe à bord de l’Ocean Viking a dû assister aux conséquences dévastatrices du naufrage d’une embarcation pneumatique. D'après l'estimation donnée par Alarm Phone, environ 130 personnes y ont perdu la vie. 

 

À la suite des trois appels de détresse relayés aux autorités et à l’Ocean Viking par Alarm Phone la veille, l’équipe à bord ainsi que trois navires marchands sont à la recherche d’une des embarcations, dans une mer de plus en plus agitée, sans aucune coordination des autorités maritimes. 

 

  • 21 avril 2021 : trois appels de détresse ont été relayés par Alarm Phone à l’équipe à bord de l’Ocean Viking.
     
  • 15 avril 2021 : après deux jours d’exercices en mer, l’Ocean Viking a accosté au port de Syracuse en Sicile afin de se mettre à l’abri des intempéries qui s’annoncent en Méditerranée. 

 

  • 14 avril 2021 : dans la matinée, l’Ocean Viking quitte le port d’Augusta en Sicile pour effectuer des exercices en mer et s’entraîner aux procédures médicales et aux soins d’urgence à bord. Le navire restera près de la Sicile pour se mettre à l’abri des intempéries à venir. 

 

 

Plus d'infos sur la 12e mission de l'Ocean Viking 

  • Récap : déroulé des évènements concernant le naufrage du 22 avril 2021
  • Journal de bord en ligne référençant toutes les étapes de sauvetage en Méditerranée réalisés par les équipes à bord de l’Ocean Viking
  • Témoignage d’Alessandro, marin-sauveteur à bord de l'Ocean Viking pendant la 12e mission 
  • Déclaration de Luisa, coordinatrice de recherche et de sauvetage à bord de l'Ocean Viking

 

Crédit photo : Flavio Gasperini / SOS MEDITERRANEE

Retour au journal de bord