menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Ocean Viking
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 01/09/2020

[À TERRE] Des mots d'élèves

En cette rentrée des classes, nous partageons ces mots d'élèves à travers la France, suite à des séances de sensibilisation scolaire qui ont eu lieu l'année dernière. Agathe a fait ce dessin en référence à la petite "Mercy" née sur l'Aquarius en 2017. Pour organiser une séance de sensibilisation dans votre établissement scolaire : contact@sosmediterranee.org

 

Pas moins de 150 bénévoles oeuvrent au sein des quatre États européens de l'association (France, Allemagne, Italie, Suisse), avec beaucoup d'enthousiasme, à sensibiliser les petits comme les plus grands. Leur objectif est de faire prendre conscience, dès le plus jeune âge, de la situation en mer et du besoin urgent de secourir les personnes en détresse, conformément au droit maritime international. Depuis 2016, 39 856 élèves ont été sensibilisés par nos bénévoles et 16 640 sur la seule année 2019.

Pour cela, plusieurs outils permettent de communiquer à ce sujet dans les écoles, les collèges, les lycées et les universités dont l'emploi de la photographie comme lors de l'exposition "Ils arrivents pieds nus par la mer" reprenant les photographies de Maud Veith (photographe à bord de l'Aquarius, pendant deux rotations de recherche et sauvetage en mer).

Le temps de cette exposition,  les élèves de Seconde du Lycée Saint Martin de Rennes, ont emprunté les lunettes des marins-sauveteurs en proposant une analyse, avec leur jeune regard, des photographies : 

 

 

"Un enfant est toujours associé à son doudou mais il n'y a pas d'enfants sur cette photo. Il l'a sûrement perdu en mer et se retrouve séparé de son doudou qui le rassure et le réconforte. Ou bien il représente tous les jeunes enfants qui essayent de traverser la mer et qui n'y survivent pas." - Maëva

 

"La photo est prise de telle sorte qu’on ne peut pas voir toutes les personnes. On les voit entassées mais on ne voit pas le reste de la foule flottante, ce qui nous laisse en imaginer encore plus. La mer est omniprésente, le cadrage nous donne un sentiment d’oppression, où l’océan domine les Hommes." - Rose

 

"La veille du départ, une fête est organisée sur le pont de l'Aquarius, Maha prépare sa fille à entrer dans la danse. Malgré leur périple, les migrants arrivent à retrouver le sourire. Le fait de danser, leur apporte de la joie, cela leur permet de se libérer de la peur car le « voyage » peut se révéler être très dangereux. Il faut faire rire les enfants pour leur donner de l’espoir, comme Maha avec sa fille." - Yasmine

 

 

"Au cours de cette exposition, j’ai été marqué par la photo des hommes à la mer, avant leur sauvetage. En effet, ils étaient « perdus » au milieu de la mer, minuscules à côté du bateau de sauvetage, prêts à être engloutis. Ils attendaient désespérément qu’une bouée leur arrive. A ce moment, ils étaient au bord de la mort." - Gauthier

 

Dans le collège Jean Auriac d'Arveyres, l'engouement pour cette initiative a provoqué la volonté de restituer l'expérience vécue lors des séances de sensibilisation : les collégiens ont rédigé des articles dans le journal de l'école (ci-dessous celui de M. Auriol). Tantôt ils s'esclament "nous pouvons changer le monde!" tantôt ils partagent leur apprentissage "certains migrants sont traités dans des conditions inhumaines, embarquée dans des bateaux qui tiennent seulement quelques heures, heureusement certains ont la chance de croiser l'Ocean Vilking, être sauvés et amenés en lieu sûr". 

 

 

Et, il y a les plus jeunes qui nous envoient des dessins et des petits mots, depuis leur école ou directement à notre adresse pour nous délivrer leur soutien et leur fierté de faire un peu partie quelque part de cet élan de solidarité impulsé par SOS MEDITERRANEE. Voici un courrier de la jeune Sixtine, élève de CM2 de l'Ecole Paul Bert à Bordeaux :

 

Nos intervenants sont présents dans les 17 antennes bénévoles de SOS MEDITERRANEE : Nantes, les Alpes-Maritimes (Nice), Hérault, Toulouse, Caen, Brest, Perpignan, Rennes, Lyon, Grenoble, Paris, Lorient, Saint-Etienne, La Rochelle, Bordeaux, Marseille et Strasbourg.

 

Merci à tous les jeunes qui nous soutiennent, nous écrivent, s'engagent et agissent à nos côtés ! Chaque geste compte.

 

 

Crédits Photos : Maud Veith

 

Et quelques articles et dessins supplémentaires ci-dessous de Elien, Paul, A. Gilaine, Giuseppe, Iris, Armelle et Adèle...

Retour au journal de bord