menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Ocean Viking
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 03/02/2021

[TÉMOIGNAGE] Julia, ou le devoir de raconter le pire

"Germaine essayait de traverser la Méditerranée en début de semaine dernière, mais le bateau sur lequel elle voyageait a été intercepté par les garde-côtes libyens mercredi." 

Les membres de l’équipe en mer de SOS MEDITERRANEE ont beau avoir entendu les mêmes histoires d’horreur des dizaines, voire des centaines de fois, l’émotion les regagne pourtant à chaque récit.  Sa voix en dit long sur ce qu’on vient de lui confier. Julia, chargée de communication à bord de l’Ocean Viking, a pourtant le devoir de relater précisément l’histoire de Germaine, de sa fausse-couche après avoir été rouée de coups en Libye à la suite de son interception par les garde-côtes libyens. Pour qu'on ne l'oublie jamais, elle raconte aussi l’histoire de ce garçon, qu’elle a trouvé la jambe fracturée à plusieurs endroits. Sans doute n’est-ce pas la seule chose qui fut brisée pour lui en Libye. Témoignage [piste audio avec photographies]. 

AVERTISSEMENT : Contenu explicite


Je m'appelle Julia, je suis chargée de communication sur l'Ocean Viking et j'aimerais vous raconter l'histoire de Germaine. Germaine est un nom d’emprunt. Elle m'a raconté ce qui lui est arrivé très récemment. 

Germaine essayait de traverser la Méditerranée en début de semaine dernière, mais le bateau sur lequel elle voyageait a été intercepté par les garde-côtes libyens mercredi. [Les rescapé.e.s] ont été débarqué.e.s par les garde-côtes libyens à Tripoli. Elle a tellement été battue qu'elle a fait une fausse couche.

Sur le même bateau - celui qui a été intercepté - il y avait aussi un mineur qui présentait de multiples fractures à la jambe, subies lorsqu’il a tenté de s'échapper d'un centre de détention en Libye en sautant par-dessus un mur. Germaine et ce mineur ont tous deux été emmenés dans un hôpital en Libye. Mais il a fallu une journée entière avant que Germaine reçoive des soins après sa fausse-couche.

Elle a également été séparée de son fiancé lorsqu'elle est montée sur le bateau, mais elle l’a retrouvé après avoir quitté l'hôpital, et ils ont tenté à nouveau la traversée le lendemain. Aujourd'hui, ils sont tous les deux à bord de l'Ocean Viking, avec le garçon qui s'est fracturé la jambe. Il a également été secouru par l'Ocean Viking et se trouve maintenant à bord.

Germaine et son fiancé, que nous appellerons Boris, m'ont dit que l'enfant que Germaine portait était issu d'un viol, mais que d’un commun accord, ils avaient décidé de le garder. Ils disaient que si Dieu leur donnait cet enfant, ils le garderaient, mais dans leur interprétation des choses, Dieu a décidé de le reprendre. 

Ils débarquent aujourd'hui et bien sûr, nous leur souhaitons le meilleur. 

 

*Le prénom a été changé pour protéger l’identité de cette personne.

Retour au journal de bord