menu Sauver des vies

SOS MEDITERANNÉ

Sauver des vies
Maintenant

Ocean Viking
JOURNAL DE BORD

Chaque jour, un membre de SOS MEDITERRANEE vous donne sa vision des opérations de sauvetage en mer et des événements. Retrouvez ces chroniques en son, images et vidéos.

le 29/07/2020

[TÉMOIGNAGE] Alessandro, marin-sauveteur et président de SOS MEDITERRANEE Italie

« La détention administrative de l'Ocean Viking est abusive ! »

Alessandro faisait partie de l’équipe de recherche et de sauvetage à bord de l’Ocean Viking lors de sa plus récente rotation, l’une des plus éprouvantes en raison d’une interminable attente avec 180 rescapés à bord.

 

Lui qui a vécu de très nombreuses missions avec SOS MEDITERRANEE et peut témoigner du respect le plus strict du droit maritime à bord, a dû se résoudre à rester une fois de plus à quai en raison de l’acharnement des autorités italiennes pour empêcher les navires des ONG de mener leur mission de sauvetage, alors que les naufrages se multiplient en mer.  

En effet, ce 22 juillet, alors que les équipes s’apprêtaient à céder la place à la relève après la quatorzaine subséquente au débarquement des rescapés, une inspection de 11 heures consécutives (la quatrième en moins d’un an), menée par les garde-côtes italiens dans le port de Porto Empedocle en Sicile, se soldait par la détention de l'Ocean Viking pour avoir transporté « trop de passagers ».

« On nous reproche de faire du sauvetage en mer, en assimilant les personnes que nous secourons à des "passagers ". Mais ce sont des naufragés, pas des passagers ! Et les règles internationales, notamment la convention SOLAS, sont très claires à ce sujet ! » s’indigne Alessandro.

> Signez la pétition #FreeOceanViking 

Retour au journal de bord